Donald Lafleur a été élu vice-président exécutif du Congrès du travail du Canada la première fois en mai 2014 et il en est actuellement à son deuxième mandat.

Travailleur des postes de longue date, Donald est passé de facteur à délégué syndical de l’Union des facteurs du Canada (UFC), pour devenir plus tard vice-président national du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP). Donald a contribué à l’adhésion de plus de 6 000 factrices et facteurs ruraux et suburbains au STTP après vingt ans de lutte pour se syndiquer et a été leur négociateur en chef lors de trois négociations collectives.

Les connaissances de Donald en agriculture biologique le désignaient tout naturellement pour devenir militant dans le mouvement environnemental, où il s’investit profondément et avec passion à former une alliance entre les environnementalistes, les syndicats et les communautés autochtones.

Donald est responsable des dossiers de la santé, la sécurité et l’environnement au CTC et a parcouru le pays pour obtenir l’interdiction nationale de l’amiante, l’application de la loi Westray pour protéger la vie des travailleurs et travailleuses, la création d’emplois verts et l’engagement du gouvernement qu’il offrira une « transition juste » pour les travailleuses et travailleurs, les industries et les collectivités qui sont directement touchés par le passage vers des ressources renouvelables.