Le monde du travail a d’abord mené Marie dans un centre d’hébergement pour personnes âgées, puis auprès d’adultes et d’enfants ayant un retard du développement, à Toronto comme conseillère et intervenante en soutien familial et ensuite dans un conseil scolaire en tant qu’éducatrice à la petite enfance auprès d’enfants ayant un handicap.

Elle a gravi rapidement les échelons du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et devient vice-présidente de l’équité du SCFP Ontario, puis la toute première vice-présidente de la diversité de son syndicat national. Marie est entrée dans l’histoire en 2002 quand elle est devenue la première femme racialisée et la personne la plus jeune à être élue vice-présidente exécutive du Congrès du travail du Canada (CTC). Elle a occupé ce poste pendant cinq mandats avant d’écrire une autre page d’histoire en mai 2017 lorsqu’elle devient la première femme racialisée à être élue secrétaire-trésorière du CTC.

Elle est mère de deux garçons et assume également le rôle de mentor auprès de nombreuses personnes. Elle a été membre du conseil d’administration d’innombrables organismes, dont l’Alliance canadienne pour la paix, le Centre canadien de politiques alternatives, Adventure Place, le Scarborough National Malvern Soccer Club, la Scarborough Basketball Association, le refuge Juliette’s Place pour les femmes et enfants victimes de violence et le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, ainsi que membre de l’exécutif de la Coalition des syndicalistes noirs (CBTU).

Elle nourrit une passion tout aussi fervente maintenant qu’à ses débuts dans le mouvement social. Elle continue à lutter contre l’injustice dans le monde entier et attend avec impatience le jour où le Canada sera vraiment un pays qui célèbre et respecte équitablement toutes ses communautés diverses et dynamiques.