asbestos

Mercredi, 3 février 2016

Les syndicats canadiens demandent depuis longtemps au gouvernement fédéral d’interdire complètement l’utilisation et l’importation d’amiante et de créer un registre des bâtiments contaminés et des personnes souffrant de maladies causées par l’amiante. En voici les cinq raisons :

  1. L’amiante tue des Canadiennes et des Canadiens : On estime que plus de 2 000 personnes meurent chaque année de maladies causées par l’exposition à l’amiante, comme le mésothéliome et le cancer du poumon. Les décès causés par un mésothéliome ont augmenté de 60 % entre 2000 et 2012. À l’échelle internationale, l’OMS rapporte 100 000 décès causés par l’amiante en moyenne par année.
  2. Les maladies causées par l’amiante sont en hausse : En 1992, 276 cas de mésothéliome ont été détectés. Vingt ans plus tard, le nombre de nouveaux cas de mésothéliome a plus que doublé, soit 560 cas détectés en 2012.
  3. L’importation d’amiante au Canada est en hausse: L’importation d’articles liés à l’amiante a atteint près de 6 millions de dollars en 2015, par rapport à 4,9 millions de dollars l’année précédente.
  4. Non seulement la santé des Canadiennes et Canadiens est menacée, mais aussi leurs emplois : Le Canada importe des plaquettes et garnitures de frein de rechange contenant de l’amiante, malgré le fait que le Canada fabrique des pièces de rechange sans amiante.
  5. De nombreux pays ont déjà interdit l’amiante. Parmi ces pays se trouvent la Suède, l’Islande, le Danemark, Singapour, la Nouvelle-Zélande, le Japon, l’Australie et l’Afrique du Sud.