Mercredi, 2 décembre 2015

Le 3 décembre est la Journée internationale des personnes handicapées, qui vise à faire connaître et appuyer les droits des personnes ayant un handicap. En ce jour, le Congrès du travail du Canada décerne à une personne syndiquée un prix reconnaissant son militantisme pour les droits des personnes ayant un handicap.

Le prix Carol McGregor du CTC pour les droits des personnes ayant un handicap est nommé en l’honneur d’une exceptionnelle militante en faveur des droits des personnes ayant un handicap qui est décédée en 2006. Le Congrès du travail du Canada est heureux d’annoncer qu’Ann Ramsay est la récipiendaire du prix de cette année.

Ann, qui fait partie de la section locale 1770 du Syndicat canadien de la fonction publique, a conduit des autobus pour le conseil scolaire de l’est de l’Î-P-É jusqu’à ce qu’un accident, survenu en 2009, la laisse paraplégique.

Elle occupe actuellement un poste de réceptionniste au bureau de Summerside du conseil scolaire de langue anglaise. L’adaptation d’Ann a nécessité un recyclage, un changement d’emploi et le passage à une section locale différente. De concert avec son syndicat et son employeur, Ann a appris que, pour relever les défis en milieu de travail, il importe que la personne ayant un handicap bénéficie du soutien de ses collègues de travail et que, si elle est syndiquée, cette personne n’aura pas à relever ces défis seule.

Après l’accident qui a bouleversé sa vie, Ann a commencé à militer pour les droits des personnes ayant un handicap. Elle a fait partie du comité sur l’égalité de sa division, du Comité national du SCFP sur les personnes ayant un handicap et du Groupe de travail du CTC sur les personnes ayant un handicap.

Ann s’efforce de nouer des liens entre le mouvement syndical et la collectivité des personnes ayant un handicap en participant au Conseil des personnes handicapées de l’Î-P-É, qui lui a décerné son Prix Accès en 2014 en reconnaissance de ses efforts de mentorat et de bénévolat en faveur des travailleurs et travailleuses ayant un handicap.

« Militante à la force tranquille et à la joyeuse résistance, Ann illustre quotidiennement l’importance de la défense des droits de la personne qui permettent aux travailleurs et travailleuses ayant un handicap de continuer à occuper des emplois productifs », dit la personne qui a posé la candidature d’Ann et mis en évidence le travail que celle-ci a accompli pour sensibiliser les membres, les employeurs et la collectivité au sujet des droits des personnes ayant un handicap et de l’obligation d’adaptation.

Nous félicitons Ann et nous la remercions d’aider à favoriser l’inclusion dans nos milieux de travail et notre mouvement. 

Inclusion matters: access and empowerment for people of all abilities

L’inclusion compte : accès et autonomisation des personnes de toutes capacités

Cette année, le thème de la Journée internationale des personnes handicapées met l’accent sur l’importance de l’inclusion et le besoin d’accès et d’autonomisation des personnes de toutes capacités.

Le mouvement syndical sait que l’inclusion compte. C’est pour cela que les syndicats s’efforcent de niveler les obstacles à l’emploi, de rendre les lieux de travail accessibles et de voir à ce que les travailleurs et les travailleuses ayant un handicap bénéficient des mesures d’adaptation dont ils ont besoin pour être efficaces et productifs au travail.

L’inclusion compte au sein du mouvement syndical aussi. Le prix Carol McGregor rend hommage aux personnes qui apportent une contribution appréciable et durable à leur syndicat ou à leur collectivité, ou aux deux, en promouvant et défendant les droits des personnes ayant un handicap.

Le Congrès du travail du Canada s’est engagé à collaborer avec le gouvernement fédéral à l’établissement d’un plan substantiel et valable sur les droits des personnes ayant un handicap au Canada selon le mandat confié dans la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées que le Canada a ratifié en 2010.

Le CTC trouve encourageante la lettre de mandat de la ministre des Personnes handicapées nouvellement nommée qui fait allusion à l’adoption d’une loi sur les personnes handicapées.

En fait, il y a bon nombre de mesures concrètes que le nouveau gouvernement fédéral peut prendre pour s’attaquer à l’inégalité des revenus dont souffrent de nombreuses personnes ayant un handicap.

Une importante mesure consisterait à rendre remboursable le crédit d’impôt pour personne handicapée. Cela aiderait à compenser les frais supplémentaires que doivent payer les personnes qui ont des handicaps importants, quel que soit leur revenu. Nous encourageons le public à s’exprimer en faveur de la campagne à cette fin en signant la pétition qui se trouve à l’adresse http://dtcforall.org/fr/.