Vendredi, 1 décembre 2017

Cette année, la campagne de la Journée mondiale de lutte contre le sida porte sur le droit à la santé et se penchera sur les problèmes que rencontrent des personnes du monde entier lorsqu’elles veulent faire valoir leurs droits.

Au cours des 15 dernières années, les progrès réalisés dans la lutte contre le SIDA ont suscité un engagement mondial pour mettre fin à l’épidémie d’ici 2030. Le CTC a créé un Fonds de lutte contre le VIH/sida en 2002. 

Au cours des trois dernières années, le fonds a également appuyé la réalisation d’une évaluation nationale du VIH/sida en milieu de travail au Nigeria. L’épidémie de VIH au Nigeria touche tous les groupes de la population et les zones géographiques du pays.

La Recommandation 200 de l’Organisation internationale du travail (OIT) souligne le rôle des lieux de travail pour favoriser l’accès à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien pour les personnes vivant avec le VIH et le sida.

« Nous travaillons en partenariat avec le congrès du travail du Nigeria (NLC) et la CSI-Afrique, avec le soutien de l’OIT, de la Confédération des syndicats britanniques (TUC) et des affiliés canadiens, afin d’effectuer ces évaluations du milieu de travail », a déclaré Hassan Yussuff, président du CTC.

Les données de base sur le VIH et le sida en milieu de travail permettront de s’assurer que les travailleuses et travailleurs sont inclus dans les stratégies d’action nationales visant à mettre fin à l’épidémie d’ici 2030.