youth economy

Vendredi, 7 août 2015

Les données sur le nombre des emplois publiés aujourd’hui par Statistique Canada indiquent que le chômage et le sous-emploi des jeunes augmentent tandis que la croissance globale de l’emploi continue à stagner.

Le taux de chômage des jeunes, qui était de 12,9 % en juin, est passé à 13,2 % en juillet et 29 000 jeunes travailleurs et travailleuses de moins ont des emplois à plein temps.

« L’heure est au changement », a déclaré Hassan Yussuff, président du CTC.

« Il nous faut un gouvernement qui consacrera suffisamment de fonds à des initiatives telles que les stages rémunérés ciblés et la formation professionnelle des jeunes et qui exigera que toute entreprise bénéficiant des dépenses d’infrastructure fédérales engage des apprentis », a-t-il ajouté.

En juin, le marché du travail du Canada a perdu 34 000 emplois dans le secteur public et le secteur privé et le nombre des personnes occupant des emplois à leur compte, souvent précaires, a augmenté de 41 000. Depuis un an, la croissance globale de l’emploi stagne et la croissance de l’emploi dans le secteur privé a été d’à peine 0,7 %, ce qui n’est guère impressionnant.

« Les élections fédérales donnent à la population canadienne l’occasion de faire un choix meilleur pour l’économie, qui stimulerait la création de bons emplois et freinerait l’augmentation de l’instabilité et de l’incertitude que vivent les travailleurs et les travailleuses » a ajouté M. Yussuff.