Lundi, 17 novembre 2014

Le Congrès du travail du Canada applaudit la décision de la Cour suprême du Canada réaffirmant que les prestations d’emploi pour les femmes enceintes sont séparées et distinctes des prestations de congé parental.

La décision unanime, prononcée mercredi immédiatement après les plaidoiries, s’alignait avec la position de la Fédération des enseignants et enseignantes de la Colombie-Britannique selon laquelle il est discriminatoire de ne pas accorder de prestations de congé parental aux mères ayant accouché sous prétexte qu’elles bénéficient des prestations de congés de maternité.

« C’est une très grande victoire, non seulement pour les enseignantes, mais aussi pour toutes les femmes enceintes ou qui le seront », déclare Hassan Yussuff, président, CTC.

« Nous félicitons la FECB d’avoir combattu pour faire reconnaître les besoins uniques des femmes enceintes », a-t-il ajouté.

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse de la FECB.