Jeudi, 5 décembre 2013

OTTAWA – Le président du Congrès du travail du Canada déclare que les travailleuses et travailleurs partout au monde pleurent le décès de Nelson Mandela, ancien président de l’Afrique du Sud et chef du Congrès national africain (ANC).

« Les Canadiennes et Canadiens se souviendront à jamais du courage et de la dignité de cet homme d’État qui a consacré sa vie à mettre fin en Afrique du Sud à l’apartheid, la discrimination raciale légalisée contre les Sud-Africains et Sud-Africaines noirs », dit Ken Georgetti, président du CTC.

« Un des plus beaux moments de ma carrière de syndicaliste fut lorsque j’ai rencontré M. Mandela et qu’il m’a dit que sans la solidarité et la pression exercée par le mouvement syndical international, et en particulier le mouvement syndical canadien, l’apartheid aurait duré plus longtemps en Afrique du Sud », évoque M. Georgetti.

Dans les années 1970 et 1980, des milliers de syndicalistes canadiens ont pris part à des actions antiapartheid dans leurs lieux de travail et dans leurs collectivités pour forcer le gouvernement canadien à prendre des mesures contre l’Afrique du Sud. « La lutte contre l’apartheid restera dans l’histoire comme l’une des manifestations les plus visibles de la solidarité internationale par les travailleuses et travailleurs au Canada et ailleurs dans le monde », affirme M. Georgetti.

En 1994, une délégation du CTC a été envoyée pour observer les premières élections multiraciales de l’histoire de l’Afrique du Sud. « Notre délégation a observé des millions de Sud-Africains et Sud-Africaines faire la file pendant des heures pour exercer leur droit de vote en tant que citoyens et citoyennes pour la première fois de leur vie, explique M. Georgetti. Nous avons suivi avec fierté en mai cette même année la cérémonie d’investiture de M. Mandela, premier président de l’Afrique du Sud à avoir été élu de manière véritablement démocratique. Il a dirigé le premier gouvernement non raciste élu de l’Afrique du Sud de 1994 à 1999. »

Le Prix Nobel de la paix a été décerné à Nelson Mandela en 1993 en témoignage de l’immense respect et de la grande admiration de la communauté internationale à son endroit. M. Georgetti ajoute : « Il laisse en héritage une Afrique du Sud unie, qui continuera de nous inspirer à être de meilleurs citoyens et citoyennes. »

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web : congresdutravail.ca. Suivez‑nous sur Twitter : @CanadianLabour.