Mardi, 1 novembre 2016

Le président du Congrès du travail du Canada (CTC), Hassan Yussuff, demande au Premier ministre Justin Trudeau de respecter la décision du Tribunal canadien des droits de la personne ordonnant la fin de la discrimination à l’égard des enfants des Premières nations dans la prestation de services de protection des enfants dans les réserves.

« Votre gouvernement a promis aux Canadiennes et Canadiens qu’il mettrait en œuvre les recommandations de la Commission Vérité et Réconciliation et nous pensons qu’il est plus que temps qu’il agisse », a déclaré Hassan Yussuff, président du CTC, dans une lettre au Premier ministre.

M. Yussuff a demandé au Premier ministre d’appuyer une motion néo‑démocrate présentée au Parlement le 1er novembre. La motion énonce un certain nombre de mesures concrètes qui pourraient contribuer à mettre fin à la discrimination à l’égard des enfants des Premières nations.

« La question de la réussite et du bien-être des enfants des Premières nations du Canada transcende la politique et est largement soutenue par le peuple canadien », a écrit M. Yussuff. « J’espère que nous pouvons compter sur vous pour commencer à régler cette injustice historique et redorer la réputation du Canada sur la scène internationale. »