Jeudi, 16 novembre 2017

Les syndicats du Canada applaudissent au leadership international dont le gouvernement fédéral a fait preuve en matière de lutte contre les changements climatiques en annonçant que le Canada éliminera de façon échelonnée la production d’électricité à l’aide du charbon et assurera une transition juste aux travailleurs et travailleuses et aux communautés que cela affectera.

« Le Canada a profité de l’occasion de donner l’exemple à la collectivité internationale en prouvant qu’il est possible d’adopter une ambitieuse politique de restructuration économique pour sauver notre planète en mettant les gens au cœur de cette politique », dit Hassan Yussuff, président du CTC.

À l’occasion de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques tenue à Bonn, en Allemagne, Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, s’est engagée aujourd’hui à voir à ce que le gouvernement fédéral appuie le plan de transition juste de l’Alberta pour les travailleurs du charbon, notamment en assouplissant l’assurance-emploi et en collaborant avec le ministère de la Diversification de l’économie de l’Ouest Canada pour aider les communautés affectées par l’élimination échelonnée de la production d’énergie à l’aide du charbon.

« Les travailleurs qui ont passé leur carrière à fournir de l’électricité ne peuvent pas être appelés à payer le prix de l’atteinte des objectifs de réduction des émissions du Canada », déclare Gil McGowan, président de la Fédération du travail de l’Alberta, qui faisait partie de la délégation syndicale canadienne à la conférence sur les changements climatiques tenue cette année par l’ONU.

« Le gouvernement de l’Alberta a donné le pas en promettant le soutien du revenu, le recyclage et le développement économique local, mais les travailleurs et les travailleuses avaient besoin de l’assurance que le gouvernement fédéral s’engage lui aussi à protéger leur gagne-pain et leurs communautés. Nous avons maintenant cette assurance », ajoute M. McGowan.

La ministre McKenna a également annoncé que son gouvernement entend collaborer directement avec le Congrès du travail du Canada pour créer un groupe de travail chargé de poser un cadre national de transition juste pour les travailleurs affectés par l’élimination échelonnée de l’exploitation du charbon. Ce groupe de travail est censé entreprendre ses travaux vers le début de la nouvelle année.

« Les syndicats s’engagent à collaborer avec les gouvernements du Canada et de l’Alberta pour atteindre les objectifs internationaux de lutte contre les changements climatiques pris par le Canada en s’assurant que personne ne soit laissé pour compte », précise M. Yussuff.