Jeudi, 1 juin 2017

Les syndicats du Canada applaudissent à l’annonce faite aujourd’hui selon laquelle le gouvernement fédéral prendra des mesures pour venir en aide aux travailleurs forestiers et aux communautés qu’affecte l’imposition de droits par les États-Unis sur les exportations canadiennes de bois d’œuvre de résineux.

« Le secteur forestier est l’un des principaux moteurs de l’économie canadienne et ces droits étatsuniens inéquitables et injustifiés menacent plus de 25 000 bons emplois dans presque toutes les régions de notre pays », a déclaré Hassan Yussuff, président du CTC.

« Le CTC est heureux que le gouvernement agisse rapidement et prenne des mesures concrètes pour aider les travailleurs, les collectivités et les entreprises affectés », a-t-il ajouté.

Le CTC est particulièrement heureux que les mesures suivantes aient été annoncées aujourd’hui :

  • Réduction des mises à pied par la prolongation de la durée maximale des accords de travail partagé, qui passe de 38 à 76 semaines;
  • Élargissement de l’accès aux programmes de recyclage et de développement des compétences pour aider les travailleurs et les travailleuses à passer à de nouveaux emplois;
  • Assurance-salaire ou « suppléments de revenu ciblés » pour les travailleurs et les travailleuses dont les nouveaux emplois sont moins rémunérateurs;
  • Prêts et garanties de prêt fédéraux de la Banque de développement du Canada et d’Exportation et développement Canada pour aider les entreprises forestières à court terme et à moyen terme;
  • Investissements visant à diversifier les marchés d’exportation à l’étranger et à favoriser la diversification du secteur des produits forestiers au Canada.

M. Yussuff a déclaré qu’il était heureux de voir le gouvernement fédéral adopter certaines des mesures proposées par le CTC et les syndicats qui lui sont affiliés et qu’il espérait l’en voir prendre d’autres.

« L’annonce d’aujourd’hui est un bon premier pas pour régler un différend qui risque de se poursuivre pendant de nombreuses années. Nous avons hâte de collaborer avec le gouvernement pour faire fond sur ce train de mesures d’aide afin de voir à ce qu’aucun travailleur ou travailleuse ne soit laissé pour compte à mesure que la situation évolue », a-t-il indiqué.

« Nous voudrions que la période de prestations d’assurance-emploi des travailleurs et travailleuses des régions les plus durement frappées soit prolongée, ce qui a été extrêmement utile aux travailleurs et travailleuses et aux collectivités affectés par la chute des prix du pétrole en 2015 et 2016 », a-t-il ajouté. 

M. Yussuff a affirmé que le CTC croit qu’un règlement négocié est dans l’intérêt tant des États-Unis que du Canada et qu’il a hâte d’appuyer les efforts faits pour négocier un nouvel Accord sur le bois d’œuvre résineux qui donne au Canada un accès équitable au marché étatsunien.