Mardi, 20 novembre 2018

Le 20 novembre est la Journée du souvenir trans (TDOR). En cette journée, des communautés partout au monde organisent des vigiles, des rassemblements et d’autres événements commémoratifs pour rendre hommage aux personnes bispirituelles, trans, non binaires et non conformistes de genre qui ont été assassinées en raison de leur identité de genre.

« Les personnes trans sont victimes de violence et de harcèlement de manière démesurément élevée. Assurer le respect et un traitement équitable aux travailleurs et travailleuses trans compte parmi les principales priorités des syndicats », a indiqué Larry Rousseau, vice-président exécutif du CTC. « Nos milieux de travail doivent montrer la voie en matière d’espaces inclusifs pour tous les travailleurs et travailleuses, peu importe leur identité ou expression sexuelles. »

Des études recueillies par Égale Canada indiquent que 90 pour cent des employées et employés transgenres et de diversité de genre rapportent avoir été victimes de harcèlement au travail et/ou de violence fondée sur leur identité ou expression sexuelles. Les personnes trans, en particulier les femmes trans de couleur, continuent d’être démesurément ciblées par le harcèlement et la violence sexuels.

Les syndicats du Canada défendent depuis longtemps les personnes trans au Canada. Nous avons appuyé les projets de loi d’initiative parlementaire et le projet de loi C-16, qui modifient la loi et le Code criminel afin d’ajouter l’identité de genre et l’expression de genre aux motifs de distinction illicite. Bien que presque toutes les provinces et tous les territoires aient clairement identifié la protection des trans dans leurs lois sur les droits de la personne, il reste encore beaucoup à faire.

Les syndicats continuent d’améliorer les conditions pour les travailleuses et travailleurs trans par le biais de négociations collectives, en assurant les droits d’accès à des toilettes et vestiaires sécuritaires et à une couverture d’assurance-maladie pour la transition médicale et l’hormonothérapie. Nos ressources et programmes d’éducation aident à sensibiliser les gens afin de soutenir un environnement plus sûr pour les travailleuses et travailleurs en transition. Le CTC a collaboré avec le magazine sur les travailleurs Our Times sur une nouvelle liste de mesures à prendre pour inclure les trans dans le milieu de travail. Nous allons également publier une mise à jour du guide Travailleuses et travailleurs en transition au début de 2019.

« Nous avons tous un rôle à jouer pour promouvoir la justice, l’égalité et la protection contre la violence aux personnes trans dans nos lieux de travail et nos collectivités », a indiqué M. Rousseau.

Visitez le site Web officiel de la TDOR pour en savoir plus sur l’origine et l’histoire de la campagne ici.