Mercredi, 1 février 2017

Les syndicats du Canada déclarent que le Premier ministre doit tenir sa promesse sur la réforme du système électoral canadien, dépassé et inéquitable. Aujourd’hui, Justin Trudeau a émis une nouvelle lettre de mandat à la ministre des Institutions démocratiques, Karina Gould, indiquant que le gouvernement abandonnait sa promesse sur la réforme du système électoral canadien.

« Les Canadiennes et les Canadiens estiment qu’un gouvernement ne devrait pas pouvoir remporter la majorité des sièges sans une majorité du vote », a déclaré Hassan Yussuff, président du CTC.

« Justin Trudeau avait promis que les élections inéquitables de 2015 seraient les dernières et il doit tenir cette promesse », a-t-il ajouté.

Hassan Yussuff a fait remarquer que le gouvernement avait tenu des audiences de comités parlementaires, des assemblées publiques à travers le Canada et fait parvenir une enquête à tous les ménages canadiens sur cette question. 

« Chaque comptage a mis en évidence qu’une vaste majorité de la population canadienne veut une réforme de notre système électoral obsolète et déficient, et pour une majorité clairement établie, qui aille dans le sens d’une représentation proportionnelle », a-t-il poursuivi.

« S’il peut rompre des promesses électorales majeures et ignorer les consultations, le gouvernement envoie un mauvais message aux Canadiennes et aux Canadiens. »