turbines

Vendredi, 2 juin 2017

Le mouvement syndical international exprime une vive inquiétude suite à l’annonce par le président Donald Trump du retrait des États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat. Ce matin, la Confédération syndicale internationale (CSI), qui représente 181 millions de travailleurs et travailleuses de 163 pays, a publié une déclaration indiquant les rapports sous lesquels la décision de M. Trump met en péril les droits du travail et de la personne dans le monde entier.

Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada, a ajouté que le reste du monde doit continuer activement à lutter contre les changements climatiques et à aider à la transition des travailleurs et travailleuses vers de bons emplois verts.

« Bien que la décision du président Trump sur l’Accord de Paris fasse reculer l’action unie contre les changements climatiques, elle ne change pas le fait que reste du monde continue d’aller de l’avant. Le gouvernement, la société civile et l’industrie du Canada reconnaissent le besoin de s’adopter à une économie à faibles émissions de carbone », a déclaré M. Yussuff.

« Le Canada devrait continuer à relever de front les défis que présentent les changements climatiques puisqu’il sait que cela accroîtra à long terme sa compétitivité en Amérique du Nord et dans le monde entier », a ajouté M. Yussuff.

Pour lire le texte intégral de la déclaration de la CSI, cliquez ici : https://www.ituc-csi.org/reaction-de-la-csi-a-l-annonce-des.