woman in hard hat working at wind farm

Dimanche, 4 décembre 2016

Le Canada fêtera très bientôt son 150e anniversaire et le Congrès du travail du Canada se joint au monde des affaires et aux groupes religieux, communautaires et environnementaux pour proposer une vision pour un « siècle de croissance propre » pour notre pays.

Dans un éditorial publié aujourd’hui dans La Presse et Options politiques, la coalition exhorte les décideurs politiques à adopter une meilleure approche en matière de changements climatiques, d’investissements en électricité propre, de transports en commun et de rénovations de bâtiments; à s’engager sur la tarification du carbone; et à assurer une transition juste pour les travailleuses, les travailleurs, les familles et les communautés lorsque leurs emplois et leurs moyens de subsistance sont en jeu. Ce genre de transition comprendrait l’élaboration d’une stratégie industrielle visant à soutenir et à recycler les travailleuses et travailleurs touchés afin qu’ils puissent trouver de bons emplois dans des industries axées sur une croissance propre. 

« Le Canada doit considérablement accélérer le passage à une économie verte, et nous savons que cela peut être fait de manière économiquement et socialement responsable, sans laisser pour compte les travailleurs et leurs communautés », a déclaré Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada.

Plus de 50 organisations ont signé la déclaration du Siècle de la croissance propre, dont plusieurs producteurs d’énergie, la Fondation David Suzuki, l’Association canadienne des médecins pour l’environnement, le Conseil canadien des affaires, Équiterre, Greenpeace Canada, le Conseil du patronat du Québec, SHARE Canada et VanCity.

« Les changements qui s’imposent nécessitent la participation de tous les secteurs. Le fait que les syndicats s’associent à tant de groupes aussi divers ouvre la voie à une façon véritablement sans précédent d’aborder les changements climatiques », a ajouté M. Yussuff.

Pour lire l’éditorial sur le siècle de la croissance propre, cliquez ici.

Suivez le siècle de la croissance propre sur Facebook et Twitter.