Samedi, 6 décembre 2014

Le Congrès du travail du Canada est heureux d’annoncer que Spirit Synott est lauréate du prix Carol McGregor 2014 pour la défense des droits des personnes ayant un handicap.

Spirit Actrice, danseuse et artiste, Spirit Synott est également membre de l’ACTRA. Elle a siégé au conseil de gouvernance de l’ACTRA Toronto et, depuis de nombreuses années à titre de bénévole, aux comités sur la diversité de l’ACTRA Toronto et du bureau national de l’ACTRA. Spirit prête sa voix pour sensibiliser les gens aux problèmes que rencontrent les artistes souffrant d’un handicap, et ses actions ont eu beaucoup d’influence tant au niveau de son syndicat que de son secteur professionnel. 

Spirit a conseillé le personnel de l’ACTRA et différents organismes de gouvernance sur l’importance de l’accessibilité et du principe d’inclusivité dans la communication avec les membres. Elle a aidé à sensibiliser les intervenants sur l’importance du sous-titrage, de l’audiodescription et de l’utilisation de gros caractères ainsi que de la conception de bureaux plus accessibles. Elle a joué un rôle important dans la recherche et l’identification de lieux de formation, de distribution et de production accessibles. Avec le Comité sur la diversité, elle a participé à la création d’une campagne de sensibilisation sur l’accessibilité à l’intention des dirigeantes et dirigeants de l’industrie du cinéma et de la télévision. Elle a également aidé à créer des outils pour l’inclusivité à l’intention du secteur dont une campagne dans la presse écrite sur comment travailler avec des actrices et acteurs sourds, un clip de démonstration sur l’accessibilité (une démo réunissant des actrices et acteurs ayant un handicap physique, produite par le Comité sur la diversité de l’ACTRA Toronto et distribuée aux directeurs de distribution et aux imprésarios) et des « Forums de distribution » où les imprésarios peuvent rencontrer des actrices et des acteurs ayant un handicap.

Selon l’auteur de sa nomination, « Spirit est une source d’inspiration pour les autres personnes ayant un handicap et elle est la preuve que la profession d’artiste est tout à fait possible pour les membres de cette communauté ».