Représentante nationale ou représentant national, Service de la condition féminine et des droits de la personne

Posted:  22 septembre 2017

Affichage à l'interne et à l'externe

Bulletin no 2017-02 - Ottawa (Ontario)
 
Date limite : le 6 octobre 2017
 
Le Congrès du travail du Canada désire pourvoir le poste de représentante nationale ou de représentant national au Service de la condition féminine et des droits de la personne. La personne travaillera avec la directrice du Service de la condition féminine et des droits de la personne au bureau d’Ottawa.

Les responsabilités incluent, sans toutefois se limiter à :

  • Contribuer à la mission du CTC en mettant en œuvre les priorités de travail de l’organisation dans les dossiers de la condition féminine et des droits de la personne;
  • Participer à l’élaboration des politiques du CTC en lien avec la condition féminine et les droits de la personne;
  • Effectuer des recherches sur des sujets désignés;
  • Rédiger et réviser des rapports;
  • Rédiger des textes de campagne et des articles d’actualité pour publication sur l’Internet et dans les médias sociaux;
  • Entretenir les relations avec les affiliés canadiens, les ONG et les ministères qui travaillent dans des domaines connexes;
  • Collaborer avec les autres services et les bureaux régionaux afin d’intégrer la perspective de la condition féminine et des droits de la personne au contenu des campagnes nationales et de mettre en œuvre les programmes, projets et campagnes du Service à tous les paliers de la structure;
  • Participer au travail de défense des droits et de lobbying auprès du gouvernement fédéral;
  • Analyser l’impact des positions et des décisions du gouvernement fédéral et des provinces sur les travailleuses, leurs familles et leurs communautés;
  • Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de plans de travail et de budgets;
  • Faire la promotion du travail du CTC dans les domaines de l’égalité des femmes et des droits de la personne;
  • Initier et soutenir des activités en collaboration avec nos partenaires de justice sociale au palier national;
  • Représenter le CTC aux réunions avec des organisations non syndicales et des agences gouvernementales;
  • Favoriser une meilleure compréhension des problématiques relatives aux femmes et aux droits de la personne au sein du mouvement syndical et dans la communauté, à l’échelle nationale et internationale;
  • Encourager et aider les affiliés, les fédérations du travail et les conseils du travail à participer aux activités destinées à améliorer le statut des femmes, des femmes de couleur, des femmes autochtones, des jeunes femmes, des personnes ayant un handicap et des membres de la communauté des lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres.

Compétences requises :

La personne retenue aura :
  • une solide connaissance du mouvement syndical canadien et de ses objectifs en matière d’égalité sociale et économique;
  • une bonne compréhension des enjeux actuels et historiques dans les dossiers de la condition féminine et des droits de la personne;
  • l’aptitude manifeste à organiser des campagnes au sein du mouvement syndical et en collaboration avec nos partenaires sociaux;
  • des résultats reconnus en défense des droits et en lobbying au palier national;
  • une expérience positive démontrée à travailler en équipe dans un contexte collégial;
  • d’excellentes aptitudes pour l’analyse, la rédaction et la présentation;
  • la capacité d’utiliser efficacement le réseau Internet et les médias sociaux pour mener des campagnes, y compris l’aptitude à adapter ses écrits à ces médias;
  • des compétences en administration et en budgétisation;
  • la capacité démontrée de travailler dans un climat de collaboration avec d’autres organisations du mouvement syndical (p. ex., les fédérations du travail, les conseils du travail et les affiliés) ou extérieures au mouvement syndical;
  • la capacité d’intégrer la perspective féministe et antiraciste au travail syndical;
  • une expérience positive démontrée depuis plusieurs années en développement de programmes et de projets, tant sur le plan de la mise en œuvre que de la reddition de comptes, ainsi que la capacité démontrée d’organiser et de mener à bon port plusieurs projets en parallèle;
  • la capacité d’évoluer dans le cadre des structures du CTC, y compris celles des syndicats nationaux affiliés et des fédérations provinciales et territoriales du travail;
  • la capacité de voyager au Canada et ailleurs dans le monde;
  • la capacité de travailler dans les deux langues officielles du Canada est un atout.

Le salaire de départ pour ce poste est établi à 83 166,90 $, en plus des avantages sociaux prévus dans la convention collective (Unifor/SCRRS-1).

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae et une lettre d’accompagnement à Lori McCarthy, directrice des ressources humaines, par courriel à hr@clc-ctc.ca avant le 6 octobre 2017. Veuillez inscrire le numéro de bulletin 2017-02 dans votre demande.
 
À noter : Le CTC procédera à l’évaluation des candidatures internes avant de passer à l’évaluation de candidatures externes. Nous acceptons toutes les candidatures que nous recevons, mais nous ne communiquerons qu’avec les candidates et candidats retenus aux fins d’une entrevue.
 
Le Congrès du travail du Canada souscrit aux principes de l’égalité en matière d’emploi et encourage les membres des groupes à la recherche de l’équité à s’auto-identifier. Nous encourageons les femmes, les travailleurs et travailleuses de couleur, les travailleurs et travailleuses ayant un handicap, les travailleurs et travailleuses lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, allosexuels, bispirituels et intersexués et les travailleurs et travailleuses autochtones à poser leur candidature à ce poste.