Représentante ou représentant, Initiative sur la violence conjugale au travail (Contrat temporaire)

Bulletin n° 2021-02
Représentante ou représentant, Initiative sur la violence conjugale au travail
Service des droits de la personne
Contrat temporaire jusqu’au 31 mars 2022

Date limite : 11 juin 2021

Le Congrès du travail du Canada recrute pour un poste contractuel de représentante ou représentant, Initiative sur la violence conjugale au travail. Il sʼagit dʼun contrat temporaire jusquʼau 31 mars 2022. La candidate retenue ou le candidat retenu travaillera en étroite collaboration avec, et relèvera de, la directrice du Service des droits de la personne.

Ce poste est situé au siège national du CTC à Ottawa, en Ontario; toutefois, en raison de la COVID‑19, les fonctions seront effectuées par une combinaison de télétravail et de travail au bureau selon un horaire programmé et en rotation, au besoin.

Les responsabilités incluent, sans toutefois se limiter à :

  • coordonner la composante syndicale d’un partenariat visant à élaborer et à offrir des ressources et une formation syndicale-patronale sur la violence conjugale au travail dans les milieux de travail de compétence fédérale;
  • mener des recherches sur les pratiques de lutte contre la violence conjugale au travail;
  • élaborer des outils à l’intention des représentantes et représentants syndicaux qui leur permettront de reconnaître la violence conjugale dans leur milieu de travail et d’y faire face;
  • élaborer des programmes ou des documents éducatifs sur la violence conjugale au travail pour différents apprenants, dans divers formats d’apprentissage (en ligne et en personne);
  • apporter de l’aide pour la mise à l’essai de nouveau matériel de cours et pour la planification et la prestation de cours de formation des formatrices et formateurs;
  • évaluer le succès de l’apprentissage individuel et des plateformes/techniques éducatives;
  • coordonner une communauté de pratique pour les représentantes et représentants syndicaux, les animatrices et animateurs et les dirigeantes et dirigeants qui participent à l’initiative du CTC sur la violence conjugale;
  • encourager et aider les affiliés, les fédérations du travail et les conseils du travail à participer à des activités et mobiliser les employeurs afin qu’ils luttent contre la violence conjugale au travail;
  • entretenir des liens avec les partenaires externes et d’autres organisations d’alliés qui travaillent dans un domaine connexe;
  • travailler avec d’autres services du CTC et avec nos bureaux régionaux pour faire avancer l’initiative sur la violence conjugale;
  • aider à promouvoir une meilleure compréhension de la violence conjugale au travail au sein du mouvement syndical et dans la communauté.

Compétences requises :

La candidate ou le candidat retenu devra détenir ce qui suit :

  • une solide connaissance du mouvement syndical canadien et de nos objectifs en matière d’égalité sociale et économique;
  • une compréhension des enjeux liés à la violence fondée sur le genre, à la santé et la sécurité au travail et aux droits des femmes et de la personne;
  • une bonne compréhension de l’éducation syndicale et de l’éducation aux adultes qui favorisent l’apprentissage et le changement social;
  • de l’expérience en élaboration de matériel de formation pour les adultes, dans un milieu syndiqué ou de travail;
  • une expérience reconnue de la conception, de l’élaboration et de la prestation de cours pour différents apprenants adultes et dans différents cadres et milieux d’apprentissage;
  • une expérience avérée de travail en équipe dans une ambiance de collégialité;
  • d’excellentes compétences en analyse, rédaction et présentation, y compris la capacité de travailler en utilisant un langage clair;
  • la connaissance pratique des systèmes de gestion de l’apprentissage (SGA) est un atout;
  • l’aptitude manifeste à travailler avec d’autres organisations syndicales (p. ex. les fédérations du travail, les conseils du travail et les syndicats affiliés) et avec des organisations non syndicales, dans un climat de collaboration;
  • l’aptitude à intégrer une perspective féministe et antiraciste au travail syndical;
  • avoir réussi à élaborer des programmes et des projets pendant un certain nombre d’années, y compris la mise en œuvre et l’élaboration de rapports, et avoir l’aptitude manifeste à organiser et réaliser plusieurs projets simultanément;
  • travailler efficacement au sein d’une équipe, ainsi que de façon indépendante;
  • des compétences en administration et en budgétisation;
  • la maîtrise des programmes MS Office et de fortes aptitudes informatiques;
  • la disponibilité de voyager au Canada;
  • l’aptitude à travailler dans les deux langues officielles du Canada est considérée un atout.

Le salaire de départ pour ce poste est établi à 88 558,58 $, en plus des avantages sociaux prévus dans la convention collective de l’AIMTA, section locale 3111 SCRRS.

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae et une lettre d’accompagnement à Lori McCarthy, directrice des Ressources humaines avant le 11 juin 2021 et indiquer le numéro de bulletin 2021-02 dans votre demande.

Remarque : Le CTC procédera à l’évaluation des candidatures internes avant de passer à l’évaluation de candidatures externes. Nous acceptons toutes les candidatures que nous recevons, mais nous ne communiquerons qu’avec les candidates et candidats retenus aux fins d’une entrevue.

Le Congrès du travail du Canada souscrit aux principes de l’égalité en matière d’emploi et encourage les membres des groupes à la recherche de l’équité à s’auto-identifier. Nous encourageons les femmes, les personnes de couleur, les personnes ayant un handicap, les travailleurs et travailleuses lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, allosexuels, bispirituels et intersexués et les travailleurs et travailleuses autochtones à poser leur candidature à ce poste.