Secrétaire-trésorière

Lily Chang

Depuis trois décennies, Lily Chang est au service des travailleurs et travailleuses et de leurs familles en tant que dirigeante syndicale et militante. Son empathie et son engagement à l’égard de l’équité lui ont fait parcourir un long et riche chemin au sein du mouvement syndical.

C’est son engagement à l’égard de l’équité qui l’a portée à déposer un grief quand on lui a refusé une promotion pendant qu’elle travaillait au collège Seneca. Lily n’a pas tardé à se rendre compte qu’elle possédait les compétences nécessaires pour prendre la défense des autres. Elle est donc devenue déléguée syndicale dans sa section locale du SEFPO, engageant ainsi une longue relation avec le mouvement syndical canadien.

Lily est ensuite devenue travailleuse sociale à l’ancienne municipalité du Grand Toronto en 1989. Sur le terrain, elle a constaté les répercussions des inégalités sur les familles qu’elle soutenait. Elle est devenue déléguée syndicale de sa section locale, la section locale 79 du SCFP. À ce titre, elle a mobilisé les membres pour s’attaquer au grand écart salarial existant entre les travailleurs sociaux torontois et ceux de la province. Plus tard, elle s’est battue pour l’harmonisation des salaires et l’équité salariale dans la ville fusionnée de Toronto.

En 2005, Lily, qui a toujours eu une facilité avec les chiffres, a été élue trésorière de sa section locale. Au cours de ses 13 années au poste de trésorière, Lily a supervisé la revitalisation de la caisse de grève, instauré de solides pratiques financières et dirigé une refonte informatique qui a donné lieu à la création d’un nouveau site Web et d’un nouveau portail pour les membres. Tout en gérant le personnel, ainsi que les contrats de service et d’entretien, elle a piloté l’acquisition de l’immeuble de la section locale au centre-ville de Toronto, assurant ainsi la prospérité financière de l’organisation.

Tout au long de son implication syndicale, Lily est demeurée un soutien et une inspiration pour ses deux enfants, dont l’un travaille maintenant en génie électrique et l’autre comme recherchiste dans le mouvement syndical.

Lily a siégé au conseil d’administration du Conseil du travail de Toronto et de la région de York, dont elle présidait le comité municipal. Cela lui a permis d’avoir le plaisir de collaborer avec différents syndicats à la mobilisation dans le cadre d’élections municipales et scolaires.

Dernièrement, Lily a terminé un mandat de sept ans en tant que représentante du milieu syndical au conseil d’administration de Centraide du Grand Toronto.