À l’occasion de la Journée mondiale du sida, les syndicats du Canada demandent l’égalité des soins

1 décembre 2019

Le 1ier décembre, les syndicats du Canada marqueront la Journée mondiale du sida, et souligneront qu’un diagnostic séropositif au VIH ne signifie plus automatiquement une condamnation à mort.

Avec des traitements et des soins efficaces, de nombreuses personnes atteintes du VIH vivent longtemps et en bonne santé. En 1990, un jeune de 20 ans recevant un diagnostic d’infection au VIH ne s’attendait pas de vivre après l’âge de 40 ans; aujourd’hui, la même personne pourrait vivre jusqu’à 70 ans. Entre 2000 et 2018, les décès liés au VIH ont diminué de 45 % à l’échelle mondiale.

Malheureusement, le coût et l’accessibilité aux traitements au Canada varient d’une province à l’autre. Dans certaines provinces, l’accès aux médicaments pour traiter le VIH est toujours offert, tandis que dans d’autres provinces, la couverture dépend de la façon dont une personne a été exposée au virus et si cette personne dispose ou non d’une assurance privée. Quand on ajoute à cela le prix des médicaments qui peuvent s’élever à 1 000 $ par mois, les inégalités de couverture s’intensifient.

« Les provinces offrant peu ou pas de couverture forcent les Canadiens et Canadiennes à prendre des décisions difficiles au sujet des médicaments. Ces incohérences accentuent le fait qu’aucun système de santé n’est réellement universel sans une couverture des médicaments », indique Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « Les Canadiens atteints de maladies graves méritent un régime universel d’assurance-médicaments qui ferait en sorte qu’ils puissent obtenir les médicaments dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin, peu importe où ils vivent ou leur capacité de payer. Nous méritons tous cette tranquillité d’esprit. »

Dans le cadre de la Journée mondiale du sida, l’Organisation mondiale de la Santé appelle à une couverture universelle des soins de santé partout au monde. Les syndicats du Canada veulent s’assurer que la couverture comprend l’inclusion des médicaments sur ordonnance à notre précieux système de soins de santé public.

Articles connexes

Le temps est venu de bâtir un Canada juste pour tous

OTTAWA – Les syndicats du Canada saluent le discours du Trône d’aujourd’hui, un discours qui a mis en évidence l’avancement de nombreuses politiques que le Congrès du travail du Canada (CTC) préconise depuis des années. « De l’amélioration de la protection en matière de soins de santé, à la lutte contre les changements climatiques, en passant par l’amélioration des conditions de…
Suite

Profitons de l’occasion pour façonner un Canada juste pour tous

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans The Hill Times.* De tout temps, les gens se soucient de leur avenir et de celui de leurs êtres chers. Des sondages indiquent que des millions de Canadiennes et Canadiens s’inquiètent de la hausse du coût de la vie, de la précarité croissante du travail, des changements climatiques et de bien d’autres choses…
Suite

Plus de 140 organisations revendiquent l’assurance-médicaments maintenant

OTTAWA – Aujourd’hui, plus de 140 organisations nationales et provinciales de plusieurs régions du pays ont publié une déclaration commune demandant au nouveau gouvernement fédéral de mettre en œuvre, immédiatement, un régime public et universel d’assurance-médicaments. La déclaration, L’assurance-médicaments maintenant, reçoit l’appui de plusieurs coalitions représentant des fournisseurs de soins de santé, des organisations à but non lucratif, des syndicats, des travailleurs,…
Suite