Hassan Yussuff

Hassan Yussuff a été réélu président du Congrès du travail du Canada pour un second mandat en mai 2017. Il a été élu à ce poste la première fois en mai 2014, devenant la première personne de couleur à être élue à la tête du mouvement syndical canadien.

Depuis son élection en 2014, Hassan a mené les syndicats du Canada vers bon nombre de victoires importantes. C’est sous sa direction, par exemple, que le CTC a lancé une innovante campagne numérique et communautaire qui a inscrit les enjeux du mouvement syndical au cœur de la campagne électorale fédérale de 2015 et aidé à défaire les conservateurs.

La campagne de 2015 du CTC était axée sur la revendication d’un renforcement du Régime de pensions du Canada pour laquelle Hassan se passionne depuis près d’une décennie. Après les élections, le CTC a redoublé d’efforts dans le cadre de sa campagne pour assurer la sécurité des retraites à tous et Hassan s’est efforcé d’obtenir l’appui du nouveau gouvernement fédéral et des dirigeants provinciaux et territoriaux. La campagne et le lobbying connexe ont porté fruit en novembre 2016 au dépôt du projet de loi C-26, qui élargit le RPC pour la première fois de son histoire.

Rendre les lieux de travail et les lieux publics plus sécuritaires est une autre des principales priorités d’Hassan. Il a été exposé à l’amiante en tant que mécanicien vers le début de sa vie active et il a appris, en tant que militant syndical, que l’amiante est la principale cause de décès attribuables au travail au Canada. En sa qualité de président du CTC, Hassan a mené une forte campagne pour l’interdiction complète de l’amiante. Celle-ci a été gagnée en décembre 2016.

Hassan est connu pour son militantisme non seulement au Canada mais aussi sur la scène internationale. En 2016, il a été élu pour un deuxième mandat à la présidence de la Confédération Syndicale des Amériques, qui unit 56 organisations nationales représentant plus de 60 millions de travailleuses et travailleurs dans 23 pays.

Résolu à bâtir un monde meilleur pour les futures générations, Hassan s’est engagé à lutter contre les changements climatiques et à assurer une transition juste et équitable aux travailleurs et travailleuses et aux collectivités influencés par l’évolution vers une économie verte.

Le CTC, voix du mouvement syndical canadien, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs.