Première manifestation pour les « droits des gais » sur la colline du parlement

4 janvier 2019

L’été est la saison des événements et défilés de la fierté au Canada. Bien que les célébrations de la fierté soient de nos jours chose courante dans de nombreuses villes à travers le pays, il y a un peu plus de 45 ans, un petit groupe d’individus courageux a manifesté sur la Colline du Parlement pour revendiquer ce qu’on appelait alors les « droits des gais ».

Le mouvement syndical canadien était et demeure un important allié et défenseur des droits des LGBTABI (personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, allosexuelles, bispirituelles et intersexuées) et dans la lutte contre l’homophobie et la transphobie au Canada, dans les lieux de travail et ailleurs, notamment :

  • en organisant des comités et des groupes de travail pour lutter contre l’homophobie, la transphobie et le harcèlement. De nombreux syndicats ont modifié leurs statuts afin de refléter cette réalité,
  • en négociant plusieurs dispositions dans les conventions collectives qui protègent les droits de la personne des travailleuses et travailleurs LGBTABI au-delà des lois,
  • en saisissant les tribunaux des violations des droits des LGBTABI, tels que les griefs individuels et les dispositions relatives au congé de mariage, au congé sans solde, aux prestations aux conjoints et aux prestations de régime de retraite,
  • en se mobilisant et en faisant pression sur les pouvoirs publics pour modifier les lois dont la Loi canadienne sur les droits de la personne, l’égalité en matière de prestations et d’emploi, le droit égal au mariage et les notions d’identité sexuelle et d’expression sexuelle,
  • en collaborant avec des organisations de la société civile, au Canada et à l’étranger, pour défendre les droits des LGBTABI grâce à des campagnes de sensibilisation et à une participation active aux événements.

Aperçu du travail réalisé par les syndicats et le mouvement syndical :

Étiquettes: clchistory