L’élimination des tarifs permet aux Canadiens de se remettre au travail

17 mai 2019

Les syndicats du Canada sont heureux de l’annonce faite aujourd’hui de l’élimination des tarifs étatsuniens sur l’acier et l’aluminium canadiens.

« L’annulation des tarifs sur l’acier et l’aluminium est une bonne nouvelle pour les travailleuses et les travailleurs », dit Hassan Yussuff, président du CTC. « Les syndicats du Canada sont heureux de cette décision de rétablir la stabilité et la prévisibilité de notre économie et de la vie des travailleuses et travailleurs. Pendant presque un an, ces tarifs ont nui à une industrie et aux personnes qui travaillent dur pour qu’elle prospère. »

L’année dernière, la population canadienne a été estomaquée d’apprendre que le principal partenaire commercial du Canada imposait des tarifs sur l’acier et l’aluminium qui auraient un effet dommageable sur une industrie et sur l’ensemble de l’économie du Canada. Les syndicats du Canada n’ont pas cessé de qualifier d’injustes et d’illégaux les tarifs imposés par les États-Unis en vertu de l’article 232 de la Trade Expansion Act, parce qu’ils sont fondés sur une menace imaginaire à la sécurité nationale de ce pays.

« En réalité, l’étroite intégration entres les industries canadienne et étasunienne de l’acier est un pilier de la sécurité et de la prospérité économiques des deux pays depuis plus d’un demi-siècle. Si le contraire a été prétendu au cours des négociations commerciales, c’est pour des raisons politiques plutôt qu’économiques », déclare M. Yussuff.

Depuis leur imposition le 1er juin 2018, les tarifs en question ont frappé durement le personnel d’une des principales industries du Canada. Le secteur de l’acier fournit 22 000 emplois directs dans l’ensemble du Canada et le secteur de l’aluminium fournit près de 10 000 emplois directs, principalement en C.-B. et au Québec, les chaînes d’approvisionnement et les industries connexes influençant plus de 100 000 autres travailleurs et travailleuses.

L’annonce d’aujourd’hui prévoit en outre une surveillance suivie des flux d’acier devant permettre de voir à ce que le Canada ne devienne pas un terrain de dumping pour d’autres pays. M. Yussuff affirme qu’il continue à préconiser une surveillance soigneuse et de rigoureuses mesures antidumping pour contrer le détournement des courants commerciaux.

« Le règlement de ce différend nous rappelle l’importance du maintien par le Canada de forts recours commerciaux et d’une forte vigilance à l’égard de la concurrence déloyale afin que l’acier venu de Chine et d’ailleurs qui fait l’objet de subventions et de dumping ne soit pas réorienté vers le marché canadien », ajoute M. Yussuff.

Les syndicats du Canada félicitent le Premier ministre et la ministre Freeland des efforts résolus et assidus qu’ils ont faits pour faire annuler ces tarifs inconditionnellement. Les travailleuses et les travailleurs espèrent que l’annonce faite aujourd’hui mettra un terme aux menaces d’imposition, pour des raisons politiques, de tarifs qui nuisent à la main‑d’œuvre des deux pays et alimentent l’incertitude économique.

« Les travailleuses et les travailleurs canadiens et leurs familles poussent un soupir de soulagement aujourd’hui, et nous espérons que les entreprises affectées pourront renverser tout licenciement effectué. L’élimination des tarifs signifie que les Canadiens peuvent se remettre au travail », précise M. Yussuff.

Articles connexes

Grève nationale au Brésil

Les travailleuses et travailleurs canadiens sont solidaires avec les syndicats brésiliens qui protestent contre les politiques gouvernementales en matière de retraite qui affaiblissent les droits des travailleurs. Le vendredi 14 juin, les centrales syndicales nationales brésiliennes, les syndicats populaires, la population étudiante et les mouvements sociaux seront en grève générale nationale pour protester contre les réformes néolibérales du gouvernement au…
Suite

Les syndicats du Canada jouent un rôle crucial dans les négociations de l’OIT sur la violence au travail

L’Organisation internationale du Travail (OIT) marquera son centième anniversaire cette année. Des représentants des syndicats, des gouvernements et des employeurs tiendront une réunion ce mois-ci dans le cadre de la 108e session de la Conférence internationale du Travail qui aura lieu à Genève. Marie Clarke Walker, secrétaire-trésorière du Congrès du travail du Canada (CTC), est la porte-parole des travailleurs au…
Suite

Portrait du marché du travail : Au-delà des grands titres

Comment l’économie du Canada se porte-t-elle réellement?  Le Congrès du travail du Canada (CTC) présente une analyse trimestrielle détaillée de certains indicateurs du marché du travail et ce qu’ils signifient pour les travailleuses et travailleurs du Canada. Dans notre portrait printanier, le CTC constate que l’emploi est en forte croissance au Canada, ce qui fait l’objet de grands titres élogieux,…
Suite