Image of a medical team nurse feeling tired and sad from working to cure patients during COVID-19 pandemic. Young woman take a break sitting close her eyes and rest after hard work at emergency case in hospital.
Emplois, économie et environnement

Les syndicats du Canada condamnent le racisme anti-asiatique et incitent à faire preuve de solidarité avec les communautés d’origine asiatique

30 avril 2021

Au cours du Mois du patrimoine asiatique de cette année, les syndicats du Canada manifesteront leur solidarité à l’égard des travailleurs et travailleuses et des communautés d’origine asiatique en appelant à l’élimination du racisme anti-asiatique.

La pandémie de la COVID-19 a intensifié le sentiment et le discours xénophobes anti-asiatiques historiques, ce qui a fait augmenter la violence à l’endroit des membres des communautés d’ascendance asiatique. Les données recueillies en direct par Fight COVID Racism (lutte contre le racisme attribuable à la COVID) indiquent que du

10 mars 2020 à la mi-avril 2021, 994 cas de crimes haineux anti-asiatiques ont été signalés dans l’ensemble du Canada.

« Mai est le Mois du patrimoine asiatique, et nous profitons de l’occasion de mettre en évidence la lutte que doivent livrer actuellement les communautés d’origine asiatique », dit Larry Rousseau, vice-président exécutif du CTC. « La haine n’a pas sa place au Canada, et les syndicats du Canada se vouent à faire progresser les efforts visant à condamner et à éliminer la haine ainsi qu’à faire la promotion de lieux de travail et de communautés plus sécuritaires. »

Les syndicats du Canada marquent le Mois du patrimoine asiatique en rendant hommage aux luttes historiques des personnes d’ascendance asiatique au Canada et au militantisme communautaire qui a permis de dénoncer les lois, les pratiques et les politiques racistes et discriminatoires de ce pays.

Les communautés d’origine asiatique ont aidé à bâtir notre pays. Pourtant, elles ont fait l’objet d’exploitation, de discrimination et de racisme, tant en milieu de travail que dans l’ensemble de la société. Depuis l’internement et la confiscation des biens des Canadiens d’origine japonaise jusqu’à ce qu’ont vécu les travailleurs migrants chinois amenés au Canada pour construire le Chemin de fer Canadien Pacifique, aux émeutes anti-asiatiques déclenchées vers le début des années 1900 à Vancouver, au Règlement sur le voyage continu et à l’incident du Komagata Maru, l’histoire des communautés d’origine asiatique au Canada est empreinte de beaucoup d’adversité et aussi de victoires durement remportées.

Les membres des communautés d’origine asiatique ont surmonté les obstacles en s’unissant et en se mobilisant afin de contester avec succès les lois et les pratiques d’immigration racistes et discriminatoires. De nos jours, les membres de ces communautés continuent à contribuer grandement à l’économie et à la société du Canada et apportent une riche diversité de patrimoines, de cultures et de points de vue à tous les secteurs et à toutes les industries.

La pandémie a fait augmenter non seulement le sentiment anti-asiatique, mais aussi l’exploitation des travailleurs et travailleuses au Canada, y compris les migrants—bon nombre desquels sont des femmes venues d’Asie du Sud et du Sud-Est.

Depuis le début de la pandémie, des travailleurs et travailleuses essentiels et migrants ont apporté des contributions critiques au bien-être et à la sécurité de nos communautés. Toutefois, bon nombre d’entre eux travaillent dans des conditions dangereuses et sans protection suffisante et sont vulnérables et à la merci des employeurs.

« Bien que nous accueillions la récente annonce fédérale de la création de voies d’accès à la résidence permanente pour les travailleurs et travailleuses essentiels temporaires, il y a lieu de prendre d’autres mesures pour aider les personnes en question », ajoute M. Rousseau. « Le caractère restreint de la nouvelle politique est tel que d’innombrables travailleurs et travailleuses continueront à tomber entre les mailles du filet. Nous incitons le gouvernement fédéral è offrir les nouvelles voies d’accès à la résidence permanente à tous les travailleurs et travailleuses migrants afin de leur donner droit aux soutiens gouvernementaux et aux protections du travail dont ils ont besoin. »

  • Commerce et affaires internationales
  • Les syndicats du Canada soutiennent la grève nationale argentine

    24 janvier 2024
    Click to open the link
  • Commerce et affaires internationales
  • Le CTC condamne le harcèlement de militants et dirigeants de Hong Kong

    14 juillet 2023
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • Déclaration de Bea Bruske sur la grève au port de Vancouver

    6 juillet 2023
    Click to open the link
  • Commerce et affaires internationales
  • Déclaration de solidarité des syndicats canadiens et québécois avec la famille et les collègues de Shahidul Islam

    4 juillet 2023
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • Plus jamais! Les syndicats canadiens soulignent les 10 ans de l’effondrement de l’usine de confection du Rana Plaza

    24 avril 2023
    Click to open the link
  • Justice sociale et démocratie
  • Déclaration de Bea Bruske : Pour faire respecter les droits de personnes réfugiées, le Canada doit suspendre l’application de l’Entente sur les tiers pays sûrs

    4 avril 2023
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • Comme le président Biden, le premier ministre Trudeau devrait accorder la priorité à de bons emplois syndiqués

    22 mars 2023
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • Les travailleurs tirent la sonnette d’alarme – les parlementaires doivent en tenir compte

    1 février 2023
    Click to open the link
  • Commerce et affaires internationales
  • Déclaration du congrès du travail du Canada sur la Confédération syndicale internationale (CSI)

    14 janvier 2023
    Click to open the link