Justice sociale et démocratie

Ce qu’O’Toole ne vous dit pas : les promesses des conservateurs en matière de santé sont faites pour être trahies

7 septembre 2021

Le plan financier d’Erin O’Toole et ses promesses d’équilibrer le budget en dix ans sont contradictoires, et cela peut signifier que les conservateurs réduiraient nos soins de santé et des services publics vitaux.

« La discipline de M. O’Toole en matière de messages est admirable, mais les spécialistes indiquent l’un après l’autre que ses promesses sont irréalisables », dit Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada. « Erin O’Toole tente de cacher ses coupures futures derrière de beaux discours. »

Le chroniqueur Stephen Maher a exprimé la réflexion suivante dans l’édition de cette semaine du Maclean’s : « Depuis qu’il mène le train, M. O’Toole est appelé à répondre à une foule de questions au sujet de l’économie, du climat, du racisme, du contrôle des armes à feu, des soins de santé privés… ».

Dans le Hill Times, Michael Harris a écrit : « Les engagements du chef conservateur à l’égard du contrôle des armes à feu, de l’autonomisation des femmes et de la responsabilité fiscale ne résistent pas à un examen rigoureux ».

Quelques jours plus tôt, quand on lui a demandé à l’émission Power Play de CTV s’il pensait que les prévisions d’Erin O’Toole relatives à la croissance économique étaient réalistes, l’ancien sous-directeur parlementaire du budget Mostafa Askari a répondu : « Non. Pas du tout. Le Canada n’a pas eu un taux de croissance soutenu de 3% depuis 25 à 30 ans. »

Madame Bruske ajoute que du temps où il faisait partie du cabinet conservateur de Stephen Harper, M. O’Toole a amputé le budget de la santé de milliards de dollars pendant qu’il réduisait les impôts des entreprises rentables. M. Harper avait lui aussi promis de ne pas sabrer dans les dépenses de santé au cours d’une campagne électorale, et il a manqué à sa promesse une fois élu.

« Si l’on examine bien le plan de M. O’Toole, on constate que ses priorités ne sont pas du tout les bonnes », conclut madame Bruske. « Les conservateurs n’ont pas de plan pour réduire l’inégalité, renforcer les soins de santé publics ni solidifier notre filet de sécurité social pour qu’il puisse résister à la prochaine crise – qu’elle soit sanitaire ou climatique. »

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

Chantal St-Denis
Mobile : 613-355-1962
media@clcctc.ca

  • Justice sociale et démocratie
  • Il est temps que les travailleurs et leurs familles se fassent entendre

    20 septembre 2021
    Click to open the link
  • Justice sociale et démocratie
  • Le prochain gouvernement fédéral doit livrer la marchandise aux travailleurs et travailleuses

    18 septembre 2021
    Click to open the link
  • Justice sociale et démocratie
  • Les syndicats du Canada s’unissent aux infirmières pour exiger une intervention gouvernementale d’urgence

    17 septembre 2021
    Click to open the link
  • Justice sociale et démocratie
  • O’Toole n’est qu’un conservateur comme les autres qui compromettrait notre système de santé public

    16 septembre 2021
    Click to open the link
  • Justice sociale et démocratie
  • Les services de garde sont un enjeu électoral cette année

    14 septembre 2021
    Click to open the link
  • Santé et sécurité au travail
  • Les syndicats du Canada sont solidaires du personnel hospitalier

    13 septembre 2021
    Click to open the link
  • Justice sociale et démocratie
  • Le plan conservateur d’O’Toole risque de faire reculer les femmes

    13 septembre 2021
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • Les coûts établis par les conservateurs portent à poser une question critique : que coupera Erin O’Toole pour équilibrer le budget?

    9 septembre 2021
    Click to open the link