Grève nationale au Brésil

13 juin 2019

Les travailleuses et travailleurs canadiens sont solidaires avec les syndicats brésiliens qui protestent contre les politiques gouvernementales en matière de retraite qui affaiblissent les droits des travailleurs.

Le vendredi 14 juin, les centrales syndicales nationales brésiliennes, les syndicats populaires, la population étudiante et les mouvements sociaux seront en grève générale nationale pour protester contre les réformes néolibérales du gouvernement au système de sécurité sociale brésilien. Ces réformes menacent les travailleuses et travailleurs les plus pauvres tout en maintenant les privilèges de l’élite. Les dirigeants syndicaux brésiliens affirment que si on ne met pas fin aux réformes, le droit à la retraite disparaîtra.

Le gouvernement qui a pris le pouvoir au Brésil après le coup d’État en 2016, ainsi que le gouvernement élu en 2018 après l’emprisonnement illégitime de l’ancien président Lula, ont mis en œuvre une série de mesures visant à affaiblir et à éliminer les droits des travailleuses et travailleurs.

« La sécurité sociale ne devrait pas être le privilège de quelques-uns qui peuvent payer pour un système privé », affirme Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada et président de la Confédération syndicale des Amériques. « Nous nous unissons aux travailleuses et travailleurs brésiliens dans la lutte contre les politiques néolibérales qui menacent la sécurité et la dignité des travailleurs du monde entier. »

Articles connexes

Progrès historique vers une protection accrue des travailleurs du monde entier

Les syndicats du Canada se joignent aux travailleurs et travailleuses du monde entier pour célébrer l’adoption, aujourd’hui, d’une convention et d’une recommandation de l’Organisation internationale du Travail (OIT) qui font date au sujet de la violence et du harcèlement dans le monde du travail. Après plus d’une année de négociations avec les gouvernements, les employeurs et les travailleurs, la Conférence…
Suite

Les syndicats du Canada sont solidaires des Métallos en lockout au Québec

Le Congrès du travail du Canada (CTC) soutient pleinement la plainte déposée par le Syndicat des Métallos à l’encontre du gouvernement du Québec pour violation des lois internationales du travail et entrave grave aux droits des travailleurs et travailleuses. Quelque mille membres des Métallos sont en lockout de leur travail à l’Aluminerie de Bécancour (ABI), au Québec, depuis 17 mois.…
Suite

Les syndicats du Canada jouent un rôle crucial dans les négociations de l’OIT sur la violence au travail

L’Organisation internationale du Travail (OIT) marquera son centième anniversaire cette année. Des représentants des syndicats, des gouvernements et des employeurs tiendront une réunion ce mois-ci dans le cadre de la 108e session de la Conférence internationale du Travail qui aura lieu à Genève. Marie Clarke Walker, secrétaire-trésorière du Congrès du travail du Canada (CTC), est la porte-parole des travailleurs au…
Suite