Meilleurs salaires et avantages sociaux

La plateforme conservatrice cache un assaut sur les pensions publiques et l’AE

19 août 2021

Les conservateurs veulent faire des travailleurs à la demande des membres de second ordre de la main-d’œuvre canadienne

OTTAWA – La plateforme électorale conservatrice d’Erin O’Toole cache un coup bas pour la sécurité d’emploi et de la retraite des travailleurs et travailleuses de l’économie à la demande.

« Les politiques des conservateurs comprennent une flagrante atteinte aux pensions publiques. Ils projettent de reléguer en permanence les travailleurs et travailleuses à la demande au second plan de la main-d’œuvre canadienne » déclare Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada (CTC).

La plateforme des conservateurs prévoit un nouveau régime privé de retraite et d’assurance-salaire qui remplacerait le Régime de pensions du Canada (RPC) et le Régime d’assurance-emploi (AE). Il s’agit du compte personnel d’épargne qui oblige les travailleurs et travailleuses à compter sur un régime privé à la merci des frais bancaires et des marchés boursiers imprévisibles.

« Le plan des conservateurs prive un million de personnes travaillant dans l’économie à la demande de l’accès non seulement aux protections qu’assurent les normes fondamentales du travail, mais aussi au Régime de pensions du Canada et à l’Assurance-emploi », ajoute madame Bruske. « Ce sont ces personnes qui ont tenu le Canada aller pendant les jours les plus sombres de la pandémie. Pourtant, Erin O’Toole et les conservateurs les priveraient de sécurité de retraite, de prestations d’AE et même de protections légales de base. C’est répréhensible. »

La politique énoncée dans la plateforme électorale des conservateurs exclurait les travailleurs et travailleuses de l’économie à la demande de programmes sociaux vitaux qui assurent des prestations économiques de retraite et de chômage et les obligerait à participer à un régime privé plus risqué.

« Si Erin O’Toole formait le gouvernement, il créerait deux classes de travailleurs et travailleuses au Canada. L’une jouirait des protections de base au travail et des prestations durement acquises par des générations de Canadiennes et Canadiens alors que l’autre serait laissée à la merci du marché », ajoute madame Bruske. « M. O’Toole a eu beau proclamer très haut et fort qu’il est favorable aux syndicats et aux travailleurs, cette plateforme revient à un assaut hypocrite sur les travailleurs et travailleuses », conclut madame Bruske.

« Les syndicats du Canada riposteront à ce régime inéquitable et défendront les travailleurs et travailleuses de l’économie à la demande. »

-30-

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias du CTC
media@clcctc.ca
613-355-1962

  • Allons de l'avant
  • Occasion manquée de cesser de hausser les taux et de faire passer les gens avant tout

    7 décembre 2022
    Click to open the link
  • Justice sociale et démocratie
  • Bea Bruske : La Banque du Canada devrait cesser de hausser les taux pour prévenir une récession fabriquée

    6 décembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Sylvain Le May est le récipiendaire du Prix Carol McGregor 2022 pour les droits des personnes ayant un handicap

    2 décembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Il est temps de mettre fin à la violence fondée sur le genre au travail

    2 décembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Le 25 novembre – Les syndicats du Canada sensibilisent les gens à la violence fondée sur le genre au travail

    25 novembre 2022
    Click to open the link
  • Sécurité de la retraite
  • Les syndicats du Canada accueillent les nouvelles protections des pensions des travailleurs et travailleuses

    23 novembre 2022
    Click to open the link
  • Élimination de la discrimination
  • Les personnes trans font l’objet de harcèlement et de violence au travail plus que les autres

    13 novembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Déclaration de Bea Bruske : L’utilisation de la clause dérogatoire par Ford est une atteinte directe aux droits des travailleurs

    3 novembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, est disponible pour parler de la mise à jour économique d’automne

    2 novembre 2022
    Click to open the link