L’entente de relance « sécuritaire » aide à ouvrir la voie

17 juillet 2020

OTTAWA – Les syndicats du Canada accueillent l’intégration de congés de maladie avec protection de l’emploi à l’entente de relance « sécuritaire » conclue entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

« Nous sommes très heureux que les congés de maladie soient expressément mentionnés dans cette entente », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « Les syndicats du Canada luttent pour assurer des congés de maladie payés à tous les travailleurs et travailleuses. Cela permet à toute personne de prendre un congé quand elle est malade et doit se mettre en isolement. Les travailleurs et travailleuses ne devraient pas être punis parce qu’ils prennent soin d’eux-mêmes et protègent la santé publique. »

Il y a lieu de noter que John Horgan, Premier ministre de la C.-B., s’est fait le champion des congés de maladie au cours des négociations.

Les syndicats accueillent aussi d’autres mesures importantes que prévoit la nouvelle entente, y compris le financement adressé aux municipalités et les investissements dans les services de garde d’enfants et les soins de longue durée.

« Les communautés des différentes parties du pays sont en crise financière parce qu’elles doivent payer des coûts imprévus et voient baisser leurs revenus depuis des mois », dit M. Yussuff. « Les municipalités sont non seulement de gros employeurs, mais aussi d’importants moteurs économiques. L’entente aura un effet appréciable, même si la route vers le plein rétablissement sera encore longue. »

Le CTC appelle à la prise de mesures de réforme de l’Assurance-emploi permettant d’aider les travailleurs et les travailleuses qui n’auront plus droit à la Prestation canadienne d’urgence en septembre.

« La sortie de crise ne sera pas rapide. Il faut affecter des fonds à des soutiens sociaux qui aideront les travailleurs et travailleuses à se remettre sur pied », ajoute M. Yussuff. « Des millions de Canadiennes et Canadiens vivent encore dans l’incertitude, et les gouvernements devront continuer à leur venir en aide. »

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :

Relations avec les médias, CLC
media@clcctc.ca
613-526-7426

Articles connexes

Les syndicats du Canada demandent au gouvernement de lutter contre les tarifs douaniers américains

OTTAWA – Les tarifs imposés aujourd’hui par les États-Unis sur les exportations canadiennes d’aluminium menacent les emplois de milliers de travailleurs, et le gouvernement canadien doit agir vigoureusement pour s’opposer à cette décision. « L’annonce d’aujourd’hui par le président des États-Unis va à l’encontre de l’esprit et de l’objectif déclaré de l’Accord Canada–États-Unis–Mexique », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès…
Suite

Les syndicats du Canada incitent le gouvernement à maintenir le cap budgétaire

OTTAWA – La mise à jour budgétaire publiée aujourd’hui indique que le gouvernement fédéral peut poursuivre son expansion économique. L’approche adoptée par le Canada jusqu’à présent a été mesurée et proportionnelle, ses dépenses cadrant avec celles des autres pays membres du G7. « Le déficit ne présente pas à lui seul toute la situation. Le ratio de la dette totale…
Suite

Le gouvernement doit continuer à investir dans les travailleurs et les familles

En prévision de la mise à jour financière d’aujourd’hui, les syndicats du Canada demandent au gouvernement fédéral de maintenir le cap dans leurs investissements auprès des travailleuses et travailleurs du pays. Le gouvernement fédéral a agi rapidement pour répondre aux conséquences économiques de la COVID-19. Depuis mars, le gouvernement a consacré de larges sommes dans divers programmes qui assurent un…
Suite