L’entente de relance « sécuritaire » aide à ouvrir la voie

17 juillet 2020

OTTAWA – Les syndicats du Canada accueillent l’intégration de congés de maladie avec protection de l’emploi à l’entente de relance « sécuritaire » conclue entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

« Nous sommes très heureux que les congés de maladie soient expressément mentionnés dans cette entente », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « Les syndicats du Canada luttent pour assurer des congés de maladie payés à tous les travailleurs et travailleuses. Cela permet à toute personne de prendre un congé quand elle est malade et doit se mettre en isolement. Les travailleurs et travailleuses ne devraient pas être punis parce qu’ils prennent soin d’eux-mêmes et protègent la santé publique. »

Il y a lieu de noter que John Horgan, Premier ministre de la C.-B., s’est fait le champion des congés de maladie au cours des négociations.

Les syndicats accueillent aussi d’autres mesures importantes que prévoit la nouvelle entente, y compris le financement adressé aux municipalités et les investissements dans les services de garde d’enfants et les soins de longue durée.

« Les communautés des différentes parties du pays sont en crise financière parce qu’elles doivent payer des coûts imprévus et voient baisser leurs revenus depuis des mois », dit M. Yussuff. « Les municipalités sont non seulement de gros employeurs, mais aussi d’importants moteurs économiques. L’entente aura un effet appréciable, même si la route vers le plein rétablissement sera encore longue. »

Le CTC appelle à la prise de mesures de réforme de l’Assurance-emploi permettant d’aider les travailleurs et les travailleuses qui n’auront plus droit à la Prestation canadienne d’urgence en septembre.

« La sortie de crise ne sera pas rapide. Il faut affecter des fonds à des soutiens sociaux qui aideront les travailleurs et travailleuses à se remettre sur pied », ajoute M. Yussuff. « Des millions de Canadiennes et Canadiens vivent encore dans l’incertitude, et les gouvernements devront continuer à leur venir en aide. »

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :

Relations avec les médias, CLC
media@clcctc.ca
613-526-7426

Articles connexes

Le discours du Trône doit permettre au pays d’aller de l’avant

OTTAWA – Les syndicats du Canada incitent le gouvernement fédéral à prendre de fermes engagements à investir dans la relance économique du pays dans le prochain discours du Trône. « L’établissement de programmes sociaux nationaux portant par exemple sur l’assurance-médicaments et les services de garde à l’enfance aidera à rectifier les iniquités structurelles que la pandémie a rendues d’autant plus évidentes »,…
En savoir plus

Le destin des travailleurs canadiens est inextricablement lié à la COVID-19

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans The Globe and Mail* L’année dernière, les travailleurs et travailleuses du Canada ont marqué le 100e anniversaire de la grève générale de Winnipeg déclenchée en 1919. C’était le soulèvement ouvrier le plus grand qui ait eu lieu au Canada et il a ouvert la voie à des mesures de réforme qui ont redéfini…
En savoir plus

Canada, faisons mieux

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans le Toronto Star* À mesure que nous continuons à relever les défis de la COVID-19, nous devons reconnaître l’occasion que nous donne le bouleversement massif et agir pour apporter un changement social profond à nos communautés. Nous devons imaginer ce que notre société peut devenir et refaçonner le pays de manière à rectifier…
En savoir plus