Allons de l'avant

Les syndicats du Canada trouvent encourageant que la relance du marché du travail se poursuive mais ils incitent les partis à maintenir le cap pour la longue route à venir

6 août 2021

Les syndicats du Canada incitent les dirigeants élus à ne pas perdre de vue l’objectif de maintenir la relance en permettant à la forte poussée économique d’alimenter la demande de main-d’œuvre et de stimuler les salaires.

Bien que les données de Statistique Canada sur le mois de juillet illustrent un autre mois d’augmentation des emplois, le rétablissement des taux d’emploi et de chômage aux niveaux d’avant la pandémie ne ferait que recréer le marché du travail très inégal et, pour bien des personnes, instable et précaire qui existait au début de la pandémie.

« Les travailleurs et travailleuses continuent d’avoir du mal à accéder aux bons emplois », dit Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada. « Il ne suffit pas que les personnes mises en chômage trouvent des emplois précaires. Le gouvernement fédéral peut aider à rebâtir notre marché du travail en mieux grâce à un programme coordonné améliorant la qualité des emplois. Ce programme doit comprendre une foule de mesures variant de la garantie de services de garde à l’enfance à prix abordable au renforcement des normes du travail et à l’élimination des obstacles à la syndicalisation. Nous ne pouvons pas laisser le marché du travail se rétablir tout seul; il est temps d’établir un programme pour les bons emplois permettant de créer un marché du travail plus inclusif et plus équitable. »

En juillet, le taux de chômage officiel est retombé à 7,5 %, soit au niveau où il se trouvait en mars. Toutefois, le taux de chômage global des travailleurs et travailleuses des communautés racialisées est demeuré beaucoup plus élevé, soit de 10,2 %.

« Pendant que les partis fédéraux se préparent à une élection, il est d’une importance cruciale que les personnes qui brigueront les suffrages comprennent qu’il sera critique de s’assurer que tous les travailleurs et travailleuses du Canada aient les soutiens nécessaires pour réussir », ajoute madame Bruske. « Cela exige des mesures rectifiant l’inégalité, assurant un travail décent et favorisant une économie plus équitable. Les syndicats du Canada vont continuer à militer en faveur des travailleurs et travailleuses que la relance ne doit pas laisser pour compte. »

Les syndicats du Canada mettront de l’avant quatre priorités critiques au cours de la prochaine campagne électorale, y compris le remplacement des emplois perdus par de meilleurs emplois, la mise de notre filet de sécurité social à l’abri des désastres, le renforcement des soins de santé publics et la lutte contre les changements climatiques, le tout devant être mis en œuvre de manière à ne laisser pour compte aucun travailleur ou travailleuse.

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :

 

Relations avec les médias du CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426

Étiquettes: Allons de l'avant
  • Allons de l'avant
  • Occasion manquée de cesser de hausser les taux et de faire passer les gens avant tout

    7 décembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Sylvain Le May est le récipiendaire du Prix Carol McGregor 2022 pour les droits des personnes ayant un handicap

    2 décembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Il est temps de mettre fin à la violence fondée sur le genre au travail

    2 décembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Le 25 novembre – Les syndicats du Canada sensibilisent les gens à la violence fondée sur le genre au travail

    25 novembre 2022
    Click to open the link
  • Sécurité de la retraite
  • Les syndicats du Canada accueillent les nouvelles protections des pensions des travailleurs et travailleuses

    23 novembre 2022
    Click to open the link
  • Élimination de la discrimination
  • Les personnes trans font l’objet de harcèlement et de violence au travail plus que les autres

    13 novembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Déclaration de Bea Bruske : L’utilisation de la clause dérogatoire par Ford est une atteinte directe aux droits des travailleurs

    3 novembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, est disponible pour parler de la mise à jour économique d’automne

    2 novembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Déclaration de Bea Bruske : Les syndicats du Canada sont solidaires du personnel de l’éducation du SCFP-Ontario devant les attaques législatives de Ford

    1 novembre 2022
    Click to open the link