Les syndicats du Canada trouvent encourageantes les mesures de réforme de l’AE

20 août 2020

OTTAWA – Le Congrès du travail du Canada (CTC) accueille l’annonce faite aujourd’hui selon laquelle le gouvernement fédéral prolongera la Prestation canadienne d’urgence (PCU), prendra de très nécessaires mesures de réforme de l’Assurance-emploi (AE) afin de mieux protéger les personnes en chômage, y compris l’établissement d’une prestation minimale et l’assurance de 10 journées de congé de maladie payé.

Des millions de personnes comptent sur la PCU en tant que soutien financier après avoir perdu leur emploi à cause de la pandémie. La PCU devait expirer mais sera prolongée pour un mois.

Entre-temps, les modifications temporaires apportées à l’AE viendront en aide aux personnes qui ont encore besoin d’aide à l’expiration de la PCU et qui n’auraient pas eu droit à des prestations d’AE selon les anciennes règles.

« Le Premier ministre Justin Trudeau et la ministre de l’Emploi Carla Qualtrough sont nettement à l’écoute des craintes palpables des personnes en chômage et assurent un soutien aux plus durement frappées. La prolongation de la PCU annoncée aujourd’hui et les différentes modifications apportées à l’AE assureront une aide minimale aux gens qui craignent de ne pas pouvoir joindre les deux bouts », déclare Hassan Yussuff, président du CTC. « Malgré l’ardeur avec laquelle les gens souhaitent reprendre le travail, de nombreux emplois brillent encore par leur absence. L’annonce d’aujourd’hui soulagera énormément les travailleurs et travailleuses et leurs familles qui méritent de vivre dans la dignité. »

Les mesures de réforme de l’AE comprennent les suivantes :

  • Nouvelle prestation de chômage indépendante de 400 $ pour les personnes travaillant à leur compte, à contrat, à la pige et à la demande qui s’inspire de la PCU et ne relève pas de l’AE;
  • Règle ramenant le seuil d’admissibilité aux prestations de maternité et parentales de 600 heures à 120 heures de gains assurables;
  • Prestation fédérale forfaitaire de deux semaines de congé de maladie payé.

« Les syndicats du Canada réclament depuis longtemps des congés de maladie payés. La nouvelle prestation permettra aux gens de reprendre le travail en sachant qu’ils peuvent prendre des congés sans craindre de perdre de la rémunération ou leur emploi », ajoute M. Yussuff.

« Les mesures de réforme temporaires annoncées aujourd’hui devraient ouvrir la voie à une refonte permanente de l’AE attendue depuis trop longtemps. Cette refonte devrait comprendre des modifications obligeant les employeurs qui évitent de cotiser à l’AE en prétendant que leurs employés sont des entrepreneurs indépendants à verser des cotisations aux programmes de l’AE. »

Le mois dernier, le CTC a publié ses propres recommandations sur la réforme de l’AE, que vous pouvez lire ici.

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias du CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426

Articles connexes

Le ralentissement de la reprise de l’emploi nécessite une intervention urgente du gouvernement, selon les syndicats du Canada

OTTAWA – La croissance de l’emploi au Canada montre des signes de ralentissement et les syndicats du Canada demandent au gouvernement fédéral de présenter rapidement son plan pour enrayer le chômage de longue durée. Les dernières données sur l’emploi publiées ce matin par Statistique Canada dans son Enquête sur la population active indiquent un affaiblissement du regain de l’emploi. L’enquête…
En savoir plus

Les travailleurs et les travailleuses du Canada contactent leurs députés au cours de la première semaine d’action virtuelle

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans National Newswatch* Pendant toute journée d’une année normale, la colline parlementaire grouille de personnes faisant du lobbying auprès de représentantes et représentants élus. Selon la commissaire fédérale au lobbying, 18 728 rapports de communication mensuels ont été présentés en 2019‑2020. Ce rapports ont été produits principalement par des lobbyistes enregistrés rémunérés qui travaillent pour…
En savoir plus

Les syndicats du Canada accueillent la hausse des objectifs d’immigration fédéraux

Ottawa – Les syndicats du Canada applaudissent l’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement fédéral selon laquelle il projette d’accueillir plus de 1,2 million d’immigrants au Canada d’ici trois ans. Le plan proposé amènerait des travailleurs et travailleuses qualifiés, des membres de la famille et des personnes réfugiées au Canada de 2021 à 2023. « Depuis bien des années, les syndicats du…
En savoir plus