En leur mémoire, nous nous efforçons de mettre fin à la violence et aux préjugés à l’égard des trans

18 novembre 2016

Chaque année, le 20 novembre nous marquons la Journée du souvenir trans à la mémoire des personnes qui sont mortes en raison de la haine ou des préjugés contre les trans, afin d’attirer l’attention sur la violence et la discrimination transphobiques qui continuent de se manifester dans nos collectivités.

Chaque année depuis 1999, nous regardons les noms, les visages et les histoires des personnes décédées. Malheureusement, malgré l’augmentation de la visibilité des trans, les statistiques demeurent épouvantables.

En 2015, une personne transgenre se faisait assassiner toutes les 31 heures quelque part dans le monde. Au Canada, la communauté trans a un des taux de suicide les plus élevés de la population, et plus de 10 % des trans ont déjà tenté de se suicider. Les personnes trans font en outre l’objet de taux élevés de violence, y compris le harcèlement sexuel, psychologique et physique, dans les collectivités et les lieux de travail.

Nous avons tous un rôle à jouer pour assurer la justice, l’égalité et la protection contre la violence aux personnes trans dans nos lieux de travail et nos collectivités.

Assurer le respect et un traitement équitable aux travailleurs et travailleuses trans est une priorité principale pour les syndicats actuellement. De nombreux syndicats ont déjà remporté des victoires au nom de

Le Congrès du travail du Canada a publié dernièrement un guide pratique devant permettre aux représentantes et représentants syndicaux d’appuyer les membres trans en milieu de travail avant, pendant et après leur transition de genre. Cette année, nous avons applaudi à l’annonce du gouvernement fédéral selon laquelle il nommera un conseiller spécial pour les LGBTQ2.

Vendredi, le gouvernement a adopté le projet de loi C-16, Loi modifiant la Loi canadienne sur les droits de la personne et le Code criminel, qui ajoute l’identité de genre et l’expression de genre aux motifs de distinction illicite. Les syndicats avaient appuyé les projets de loi précédents destinés à protéger les trans contre la discrimination et les crimes haineux. Puisque le projet de loi C-16 sera soumis sous peu à l’approbation du Sénat, nous espérons que ces protections tant attendues se matérialiseront bientôt.

Articles connexes

Les syndicats du Canada appellent au renforcement des droits et des protections pour les travailleuses et travailleurs domestiques

Les syndicats du Canada marquent la Journée internationale des travailleurs domestiques en incitant le gouvernement fédéral à accroître l’accès aux services et aux protections des travailleuses et travailleurs domestiques et à ratifier la Convention no 189 de l’Organisation internationale du Travail (OIT) sur le travail décent pour les travailleuses et travailleurs domestiques. La pandémie de la COVID-19 a frappé durement les…
En savoir plus

Les syndicats du Canada condamnent l’attentat terroriste contre une famille musulmane canadienne et expriment leur inquiétude au sujet de l’augmentation des incidents haineux

Les syndicats du Canada condamnent catégoriquement la récente escalade de crimes et d’actes de violence haineux à l’égard des membres de nombreuses communautés religieuses minoritaires dans l’ensemble du pays. L’attaque motivée par la haine la plus récente et la plus tragique a eu lieu dimanche à London, en Ontario. Une famille musulmane qui faisait une promenade à pied a été…
En savoir plus

Les syndicats du Canada pleurent avec les communautés autochtones et appellent à l’action

Les syndicats du Canada sympathisent avec les communautés autochtones de tout le Canada qui pleurent les 215 enfants dont les dépouilles ont été découvertes dans un lieu de sépulture à l’ancien pensionnat autochtone de Kamloops en Colombie-Britannique. « Nous sommes de tout cœur avec les survivantes et survivants des pensionnats autochtones, leurs familles et tous les enfants qui ne sont jamais…
En savoir plus