En raison de la crise en Syrie, plus de quatre millions de réfugiés tentent désespérément de trouver la sécurité. Il s’agit d’une crise humanitaire d’une ampleur monumentale, pour laquelle le Canada a l’obligation d’intervenir le plus rapidement possible.

Nous sommes les représentantes et représentants des syndicats canadiens, des gens d’affaires et des groupes confessionnels et communautaires, unis pour accueillir 25 000 réfugiés syriens au Canada et déterminés à jouer un rôle dans le soutien à leur réinstallation.

Ensemble, nos organisations échangent de l’information au niveau national afin de mieux répondre aux besoins les plus criants. Nous nous sommes également donné comme priorité d’assurer la collaboration de nos sections locales et membres pour soutenir les réfugiés dans les communautés.

Nous croyons que notre pays peut prendre en charge 25 000 personnes qui cherchent à se faire une nouvelle vie, à l’abri des conflits. C’est la bonne décision à prendre, et le moins que l’on puisse faire en tant que pays. 

Le Canada est un pays empreint de compassion, doté d’une longue tradition en matière de respect de la diversité et de leadership humanitaire. Nous devons poursuivre cette tradition et démontrer ces valeurs et principes dans notre approche envers cette crise. 

Nous sommes aussi très enthousiastes quant à la possibilité d’intégrer les réfugiés dans nos économies locales. Le Canada a une tradition d’accueil des réfugiés qui ont contribué à notre économie, démarré des entreprises et créé de nouveaux emplois.

Nous reconnaissons l’importance de répondre aux besoins persistants et réels à court terme des réfugiés qui viennent s’établir et refaire leur vie en tant que nouveaux Canadiens et Canadiennes. En travaillant ensemble – gens d’affaires, syndicats, groupes confessionnels et communautaires – nous pouvons répondre à l’incroyable besoin qui existe.

Nous sommes :

Dr Mohammad Iqbal Alnadvi, président, Conseil canadien des Imams 
Bruce Anderson, président, Abacus Data, et chroniqueur politique
L’honorable Ron Atkey, président, Humanity Wins, et ancien ministre de l’Emploi et de l’Immigration
L’honorable Perrin Beatty, président et chef de la direction, Chambre de commerce du Canada
Stephen Bedard, président, Association des employeurs des transports et communications de régie fédérale
Jordan Cantwell, modératrice, Église Unie du Canada
Bernie M. Farber, directeur exécutif, Mosaic Institute (ancien directeur général du Congrès juif canadien) 
Joe Gunn, directeur général, Citoyens pour une politique juste
L’honorable John Manley, président et directeur général, Conseil canadien des chefs d’entreprise
Jayson Myers, président et chef de la direction, Manufacturiers et exportateurs du Canada
Dre Jacline Nyman, présidente-directrice générale, Centraide United Way Canada
Loly Rico, présidente, Conseil canadien pour les réfugiés
Calin Rovinescu, président et chef de la direction, Air Canada
Maureen Silcoff, présidente, Jewish Refugee Action Network
Hassan Yussuff, président, Congrès du travail du Canada
Robyn Benson, présidente nationale, Alliance de la Fonction publique du Canada
James Clancy, président national, Syndicat national des employées et employés généraux et du secteur public
Jerry Dias, président national, Unifor
Sam Hammond, président, Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario
Mark Hancock, président national, Syndicat canadien de la fonction publique
Joe Mancinelli, vice-président international, Union internationale des journaliers d’Amérique du Nord
Paul Meinema, président national, Syndicat international des travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce
Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos
David Ritchie, vice-président général, Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l’aérospatiale
Linda Silas, présidente, Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers