Autochtones

À l’occasion de la Journée du chandail orange, les syndicats du Canada réaffirment leur engagement à appuyer les communautés autochtones

30 septembre 2020

Le 30 septembre est reconnu dans l’ensemble du Canada en tant que Journée du chandail orange pour commémorer les enfants arrachés à leur famille et envoyés dans des pensionnats où bon nombre d’entre eux ont fait l’objet de violence physique, sexuelle, mentale et émotionnelle et de torture.

La Journée du chandail orange est un important rappel de l’héritage de ces pensionnats, des traumatismes transgénérationnels et des obstacles systémiques auxquels doivent encore faire face les communautés des Premières Nations, des Métis et des Inuits dans ce que nous appelons aujourd’hui le Canada.

« La Journée du chandail orange nous donne l’occasion de rendre hommage aux vies des Autochtones et de travailler pour dénoncer le colonialisme qui se poursuit et la violence à l’égard des communautés autochtones », déclare Larry Rousseau, vice-président exécutif du Congrès du travail du Canada.

Les horreurs du système des pensionnats autochtones sont une importante partie de l’histoire coloniale canadienne. Pour les syndicats, il faut marquer la Journée du chandail orange notamment en reconnaissant que les politiques publiques actuelles font écho à ce système, y compris la pratique discriminatoire du signalement des naissances, la surreprésentation des enfants autochtones dans le système des familles d’accueil et l’insuffisance du financement des services à l’enfance et à la famille dans les réserves.

« Nous ne pouvons pas effacer ce que les victimes des pensionnats ont vécu ni les impacts transgénérationnels qui perdurent : nous ne pouvons que rendre hommage aux victimes en progressant vers la réconciliation », dit M. Rousseau. « C’est pourquoi les syndicats appuient les campagnes dirigées par les Autochtones pour rectifier les iniquités et les injustices systémiques dont les communautés autochtones font l’objet, et ils font pression sur les gouvernements de tous les ordres afin qu’ils adoptent les appels à l’action que comprend le rapport de 2015 de la Commission de vérité et réconciliation. »

On estime que les pensionnats autochtones ont affecté la vie d’au moins 150 000 enfants des Premières Nations, Inuits et Métis pendant la période de 1880 à 1996. Environ 80 000 d’entre eux sont encore en vie.

« Il reste beaucoup de chemin à faire pour voir à ce que justice soit faite aux enfants autochtones de ce pays mais, à l’occasion de la Journée du chandail orange, les syndicats peuvent faire progresser considérablement la sensibilisation à l’héritage des pensionnats autochtones et au travail qu’il reste à accomplir pour combattre le racisme et le colonialisme au Canada », ajoute M. Rousseau. « En pleine pandémie mondiale, nous ne saurions laisser et ne laisserons pas pour compte les enfants autochtones et leurs familles. Chaque enfant compte. »

Les traumatismes causés par les pensionnats autochtones ont des effets durables et dévastateurs sur les survivants, leurs familles et les communautés autochtones.

Pour en savoir davantage, utilisez les liens suivants :

  • Élimination de la discrimination
  • Fierté 2024 : Personne ne doit être laissé pour compte : égalité, liberté et justice pour tous

    3 juin 2024
    Click to open the link
  • Élimination de la discrimination
  • Le Canada doit s’attaquer au racisme et à la discrimination systémiques sur le marché du travail

    21 mars 2024
    Click to open the link
  • Égalité des sexes
  • Le Canada peut assurer la justice de genre aux femmes en améliorant les soins

    8 mars 2024
    Click to open the link
  • Élimination de la discrimination
  • Déclaration de Bea Bruske : Les syndicats du Canada dénoncent la PM de l’Alberta qui fait de la politique sur le dos des enfants, jeunes et adultes trans et d’identités de genre diverses

    2 février 2024
    Click to open the link
  • Élimination de la discrimination
  • Les syndicats du Canada : affronter la haine est une responsabilité partagée

    10 décembre 2023
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Angelo Tocco est le récipiendaire du Prix Carol McGregor 2023 pour les droits des personnes ayant un handicap

    3 décembre 2023
    Click to open the link
  • Élimination de la discrimination
  • L’égalité pour les trans ne saurait attendre : les syndicats du Canada lancent un pressant appel à l’action

    20 novembre 2023
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • La haine et l’intolérance ne sont pas des propositions gagnantes

    4 octobre 2023
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Le gouvernement fédéral doit en faire plus pour tenir ses promesses en matière de réconciliation

    30 septembre 2023
    Click to open the link