Déclaration du CTC sur l’effondrement mortel d’une grue à Kelowna, en C.-B.

14 juillet 2021

Nous avons appris aujourd’hui que cinq personnes avaient perdu la vie et que d’autres avaient été blessées par suite du tragique effondrement d’une grue de chantier à Kelowna, en C.-B. Le Congrès du travail du Canada (CTC) tient à exprimer ses sincères condoléances aux familles, aux collègues de travail et aux amis des personnes qui ne sont pas rentrées du travail ainsi qu’aux personnes blessées et traumatisées par suite de cet accident de travail mortel. Nos pensées accompagnent aussi la population de Kelowna et de la Colombie-Britannique, dont la vie a été affectée par ce catastrophique accident de travail.

« Tous les décès au travail peuvent être prévenus. Nous continuerons à lutter pour nous assurer que tous les travailleurs et les travailleuses puissent rentrer à la maison retrouver leurs proches sains et saufs à la fin de chaque journée de travail », déclare Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada.

Quand une tragédie de ce genre se produit, il y a de nombreuses questions auxquelles il faut trouver des réponses. Une enquête approfondie doit être menée et les principaux éléments de preuve doivent être préservés. La GRC doit en premier lieu écarter toute possibilité de responsabilité criminelle selon les articles Westray du Code criminel du Canada. De plus, la commission des accidents du travail doit mener une enquête parallèle approfondie au sujet des obligations provinciales en matière de santé et de sécurité. Nous incitons les enquêteurs à demander l’aide de l’Union internationale des opérateurs-ingénieurs pour qu’elle éclaire l’enquête de ses lumières compétentes.

Quand une travailleuse ou un travailleur meurt par suite de son travail, nous devons nous assurer que les enquêtes ne ménagent aucun effort pour prévenir tout nouveau décès ou blessure et pour que les responsables soient poursuivis s’il y a des preuves de négligence de l’employeur.

Articles connexes

Le nombre des emplois indique que les personnes les plus durement frappées par la pandémie sont encore celles qui ont le plus de difficulté

Les syndicats du Canada sonnent l’alarme parce que des centaines de milliers de travailleurs et travailleuses risquent de voir réduire leurs soutiens relatifs à la pandémie alors que le marché du travail est loin de se rétablir. « Nous nous inquiétons principalement des personnes qui risquent de quitter le marché du travail pour de bon. De nombreux travailleurs et travailleuses…
En savoir plus

Lettre ouverte aux travailleuses et travailleurs du Canada

Amis et alliés, Il y a quelques semaines, ce fut un grand honneur pour moi d’être élue présidente du Congrès du travail du Canada afin de servir les travailleuses et travailleurs canadiens. Mes collègues membres de la direction et moi ne prenons pas cette responsabilité à la légère, et ce n’est pas un travail qu’une personne peut accomplir seule. Nous…
En savoir plus

La loi sur la carboneutralité jette les bases d’une action climatique plus forte

Les syndicats du Canada saluent l’octroi de la sanction royale à la Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité, qui par le fait même a été adoptée. Cette nouvelle loi consacre l’engagement du Canada à atteindre la carboneutralité d’ici 2050. Elle pose également les assises qui permettront de s’assurer que le pays rompt son piètre bilan de cibles…
En savoir plus