Allons de l'avant

Ford punit les parents de l’Ontario

24 janvier 2022

Bea Bruske : le gouvernement Ford doit cesser de faire des manigances politiques et signer l’entente sur les garderies

OTTAWA – Les syndicats du Canada accueillent l’accord sur les garderies entre le gouvernement fédéral et le Nunavut. Vu la conclusion de cette entente aujourd’hui, l’Ontario est la seule parmi les provinces et territoires qui n’a pas encore conclu d’accord pour assurer aux familles des services de garde à l’enfance à prix abordable.

« Tous les autres gouvernements du Canada ont réussi à conclure une entente, mais le gouvernement Ford entrave les efforts faits à cette fin dans l’intérêt des parents de sa province – et cela signifie que plus de 4 millions de familles ontariennes sont laissées pour compte », dit Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada. « Le premier ministre Ford traîne et cela nuit à de très nombreuses familles travailleuses. »

Madame Bruske ajoute qu’il est de la plus haute importance que les gouvernements collaborent pour aider les familles en difficulté et elle incite l’Ontario et le gouvernement fédéral à redoubler d’efforts pour conclure une entente et commencer à soulager les familles.

« Les services de garde à l’enfance à prix abordable sont à portée de main des parents de l’Ontario : il suffit que Doug Ford et les conservateurs leur y donnent accès », précise madame Bruske. « Les parents avaient du mal à trouver et à payer des services de garde d’enfants même avant la pandémie. Il est très frustrant pour les parents ontariens de voir leur gouvernement faire passer les luttes politiques avant l’aide aux parents et aux enfants », poursuit-elle.

Madame Bruske affirme que les familles ont besoin d’une aide d’urgence parce que la hausse du coût de la vie accroît les dépenses essentielles des familles.

« Les prix élevés et le manque de places en garderie à prix abordable ont amené les familles au point de rupture – et mis de trop nombreuses femmes sur la touche de l’économie », conclut madame Bruske. « L’assurance de services publics de garde à prix abordable à tous les parents d’un océan à l’autre est un moyen vital par lequel les gouvernements peuvent aider à rendre le coût de la vie plus abordable pour les familles canadiennes. »

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias du CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426

  • Allons de l'avant
  • Une économie automatiquement défavorable aux travailleurs peut causer un « hiver du mécontentement »

    26 janvier 2023
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Les syndicats du Canada félicitent Magali Picard pour son élection historique à la présidence de la FTQ

    19 janvier 2023
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • À l’approche des fêtes, les Canadiens éprouvent des difficultés après avoir été frappés par des hausses agressives des taux d’intérêt

    21 décembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Le mandat oublié de la Banque : favoriser un niveau d’emploi durable maximal

    13 décembre 2022
    Click to open the link
  • Élimination de la discrimination
  • Syndicats du Canada : nous ne pouvons pas laisser la haine et le racisme continuer à se répandre impunément

    10 décembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Les premiers ministres doivent conclure l’accord sure la santé

    9 décembre 2022
    Click to open the link
  • Garde des enfants
  • Le nouveau projet de loi sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants témoigne d’un important engagement à l’égard des services de garde sans but lucratif fournis par une main-d’œuvre qualifiée et bien appuyée

    8 décembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Occasion manquée de cesser de hausser les taux et de faire passer les gens avant tout

    7 décembre 2022
    Click to open the link