Emplois, économie et environnement

L’accréditation sur vérification des cartes en C.-B. : victoire pour les travailleurs

7 avril 2022

Les syndicats du Canada accueillent la décision prise aujourd’hui par le gouvernement de la C.-B. de rétablir l’accréditation automatique dans la province.

« Le remplacement de l’accréditation automatique par le vote obligatoire a coïncidé avec le déclin des taux de syndicalisation. Ce n’est pas par hasard », dit Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada. « Le gouvernement doit agir davantage pour accroître le pouvoir des travailleurs et travailleuses. Le fait d’être syndiqué et d’avoir une convention collective claire assure une stabilité et une prévisibilité aux travailleurs et travailleuses qui leur est favorable ainsi qu’à notre économie. »

Depuis le début des années 1990, les gouvernements de tout le Canada ont interdit aux commissions du travail d’accréditer automatiquement les syndicats, même dans les cas où 100 % des membres de l’unité de négociation l’appuyaient en signant des cartes d’adhésion.

« Il est démocratique de manifester son appui à l’égard d’un syndicat en signant des cartes de membre. Le syndicat qui a l’appui d’une majorité des membres d’un groupe ne devrait pas être obligé de se faire reconnaître d’une autre manière, donnant ainsi à l’employeur le temps de faire pression sur les travailleurs et travailleuses », ajoute madame Bruske. « Des recherches effectuées dans différentes parties du Canada et des États-Unis ont indiqué que l’addition d’une deuxième étape inutile – un vote formel confirmant l’appui déjà manifesté par les gens en signant des cartes – ne fait que donner aux employeurs une occasion d’ingérence. »

Les employeurs peuvent faire des pressions pour décourager les travailleurs et travailleuses de se syndiquer, et ils le font couramment. Ils peuvent menacer de fermer leurs portes, procéder à des mises à pied, priver les gens de possibilités d’avancement et de formation ou prendre d’autres mesures. Les montants des amendes sont faibles et les avantages de la violation de la loi pour faire échec au syndicat en dépassent le prix à leurs yeux.

Le droit de créer une association indépendante aux fins de la négociation collective est garanti par le paragraphe 2 d) – liberté d’association – de la Charte canadienne des droits et libertés. De plus, le gouvernement du Canada a adopté de nombreuses conventions de l’Organisation internationale du Travail appuyant le droit de se syndiquer et de négocier collectivement.

Le droit des employées et employés d’avoir leur mot à dire sur le milieu de travail est un élément fondamental de la démocratie au travail. Le fait de donner une voix collective aux gens au travail améliore la santé et la sécurité au travail, renforce le moral du personnel et réduit le roulement de celui-ci (puisque le départ n’est plus le seul moyen d’échapper à des conditions de travail insatisfaisantes).

Le gouvernement du Canada l’a reconnu en 2016 en rétablissant l’accréditation automatique dans la compétence fédérale et en révoquant la loi C-525 adoptée par le gouvernement Harper, qui annulait l’option de l’accréditation automatique dans le secteur privé sous réglementation fédérale sans étude, dialogue ou débat préalables.

  • Emplois, économie et environnement
  • Remplacer les salaires minimums en salaires suffisants pour vivre indexés à l’inflation

    6 mai 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • La hausse des taux d’intérêt et une inflation record ont provoqué cette situation de prix inabordables

    13 avril 2022
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • Déclaration du groupe syndical des 7 (L7) au Sommet 2022 des dirigeants du G7

    12 avril 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Budget 2022 : Des progrès en vue de bâtir une nouvelle et meilleure norme

    7 avril 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Le Canada à la croisée des chemins économiques : améliorer la normale ou se contenter de pire?

    6 avril 2022
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • 10 principaux éléments que les syndicats et les travailleurs veulent voir dans le budget de 2022

    5 avril 2022
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • La présidente Bea Bruske du Congrès du travail du Canada disponible pour parler du Budget de 2022

    31 mars 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • On aperçoit l’espoir et l’optimisme à travers la grisaille de la politique à Ottawa

    30 mars 2022
    Click to open the link
  • Égalité des sexes
  • Harcèlement et violence répandus au travail selon une enquête nationale

    30 mars 2022
    Click to open the link