Allons de l'avant

Le Canada à la croisée des chemins économiques : améliorer la normale ou se contenter de pire?

6 avril 2022

Par Bea Bruske, tel que publié dans National Newswatch*

À la veille du dépôt du budget fédéral, les grands financiers et banquiers se bousculent pour déclarer mission accomplie et affirmer que la crise économique est terminée. Ils sont résolus à noircir les pages d’opinion du Canada d’arguments incitant le gouvernement à revenir à la normale. Rappelons-nous donc ce à quoi la normale ressemblait vraiment.

Le taux de pauvreté du Canada dépassait 10 % en 2019. En 2020, il a été ramené à 6,4 %. Le taux de pauvreté des enfants a été réduit de moitié. C’est parce que les gouvernements de tous les ordres ont apporté une aide d’urgence, qui a servi principalement aux travailleurs et travailleurs à faible revenu. Cela a non seulement contribué à réduire la pauvreté mais aussi empêché notre économie de tomber en dépression.

Par contraste, à l’échelle mondiale, 97 millions de personnes de plus ont sombré dans la pauvreté en 2020.

Depuis deux ans, il a été difficile de planifier le trimestre suivant, à plus forte raison l’année ou la décennie suivante. Cependant, le budget de cette semaine nous donne une occasion de mettre en pratique les leçons tirées de la pandémie et de nous réserver un avenir meilleur en bâtissant le Canada dans lequel nous voulons vivre.

Nous devons reconnaître les années de coupures et d’insuffisance de financement qui ont laissé des soutiens tels que les congés de maladie payés et l’assurance-emploi en lambeaux. La pandémie a donné lieu à des améliorations improvisées et ponctuelles visant à aider les travailleurs et travailleuses et les familles acculés au mur. Nous devons réparer les programmes pour de bon.

Nous devons reconnaître l’inégalité profondément ancrée qui nuit aux femmes, aux travailleurs racialisés et aux nouveaux immigrants. Nous devons éliminer ces iniquités et mieux protéger les travailleurs et travailleuses précaires laissés à la merci des entreprises géantes.

Vu la hausse du coût de la vie, les familles ont du mal à payer un trop grand nombre de produits et services de première nécessité. Le budget de 2022 doit apporter un soutien concret aux familles grâce à des mesures relatives à l’assurance-médicaments, aux soins dentaires et à l’aide aux familles à faible revenu ainsi qu’à des investissements et à des mesures ayant trait aux changements climatiques et à la transition juste, afin que personne ne soit laissé pour compte dans la nouvelle économie à faibles émissions de carbone.

J’entends les irréductibles de droite demander : « Qui va payer tout ça? » La réponse est facile : nous devons tous contribuer à en payer le prix en fonction de nos moyens.

L’équité fiscale est indispensable pour que la société soit plus équitable. Les entreprises géantes et les personnes les plus riches du Canada, qui ont tiré d’énormes profits de la pandémie, doivent payer leur juste part de l’effort de reconstruction de notre pays.

J’espère que notre ministre des Finances agira selon le vieil adage selon lequel « c’est quand il fait beau qu’il faut réparer le toit ». Puisque notre situation économique s’améliore, il est temps de poser les bases d’un avenir meilleur.

L’alternative que préconisent les conservateurs consiste à revenir à l’ancienne normale. Or, rappelons-nous que la dernière fois que les conservateurs ont été au pouvoir, il y avait au Canada 782 000 enfants et 187 000 aînés de plus qui vivaient dans la pauvreté.

Je crois que les gens veulent que leurs gouvernements s’efforcent de mieux faire plutôt que de rétablir des conditions bien pires.

Bea Bruske est la présidente du Congrès du travail du Canada. Suivez-la sur Twitter @PresidentCLC

Étiquettes: Allons de l'avant
  • Allons de l'avant
  • Journée nationale de la vérité et de la réconciliation : une journée d’action significative et de solidarité

    30 septembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • La cupidité des entreprises oblige les familles à payer la nourriture plus cher

    28 septembre 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • La hausse des taux d’intérêt et une inflation record ont provoqué cette situation de prix inabordables

    13 avril 2022
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • Déclaration du groupe syndical des 7 (L7) au Sommet 2022 des dirigeants du G7

    12 avril 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • Budget 2022 : Des progrès en vue de bâtir une nouvelle et meilleure norme

    7 avril 2022
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • L’accréditation sur vérification des cartes en C.-B. : victoire pour les travailleurs

    7 avril 2022
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • 10 principaux éléments que les syndicats et les travailleurs veulent voir dans le budget de 2022

    5 avril 2022
    Click to open the link
  • Emplois, économie et environnement
  • La présidente Bea Bruske du Congrès du travail du Canada disponible pour parler du Budget de 2022

    31 mars 2022
    Click to open the link
  • Allons de l'avant
  • On aperçoit l’espoir et l’optimisme à travers la grisaille de la politique à Ottawa

    30 mars 2022
    Click to open the link