Le discours du Trône doit permettre au pays d’aller de l’avant

18 septembre 2020

OTTAWA – Les syndicats du Canada incitent le gouvernement fédéral à prendre de fermes engagements à investir dans la relance économique du pays dans le prochain discours du Trône.

« L’établissement de programmes sociaux nationaux portant par exemple sur l’assurance-médicaments et les services de garde à l’enfance aidera à rectifier les iniquités structurelles que la pandémie a rendues d’autant plus évidentes », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « L’instauration d’un système de santé public plus fort qui englobe les services de santé mentale, les soins de longue durée et les soins à domicile aidera à protéger les personnes vivant au Canada pendant la pandémie et par après. »

La pandémie a souligné l’inséparabilité du bien-être économique, sanitaire et social du Canada. La solidité de la relance dépendra des efforts faits par le gouvernement pour combler les lacunes frappantes de notre filet de sécurité social et voir à ce que les communautés les plus vulnérables ne soient pas laissées pour compte.

L’établissement de la PCU répondait à l’insuffisance du Régime d’assurance-emploi du Canada, et le gouvernement devra renforcer le système pour contrer les pertes d’emplois actuelles et futures. De plus, le gouvernement doit investir dans la formation professionnelle et dans un programme national de services de garde à l’enfance pour rectifier les effets négatifs de la crise sur les femmes.

Les personnes de couleur, y compris les communautés noires et autochtones du Canada, se heurtent à des difficultés particulières que la pandémie a fait empirer. Le discours du Trône doit prévoir des mesures concrètes pour éliminer le racisme et la discrimination systémiques.

« Nous avons l’occasion de mettre nos communautés à l’abri des désastres actuels et futurs », ajoute M. Yussuff. « La population du Canada mérite un gouvernement prêt à relever le défi et à procéder à d’importants investissements qui soutiendront une forte relance favorable à tous. »

Le discours du Trône doit en outre comprendre un plan d’investissement dans la création d’emplois, notamment par l’établissement d’infrastructures vertes et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Renseignements :
Relations avec les médias du CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426

Étiquettes: Allons de l'avant

Articles connexes

Jour de deuil national : le coût humain de la COVID-19

Par Hassan Yussuff tel que publié dans The Hamilton Spectator Chaque année, les travailleuses et travailleurs et leurs familles se réunissent le 28 avril, à l’occasion du Jour de deuil national, pour pleurer les personnes décédées en raison de maladies et de blessures au travail. Cette année, les syndicats du Canada braquent les projecteurs sur le coût humain de la pandémie…
En savoir plus

Mouvement syndical : défendez les droits des travailleurs et des travailleuses plutôt que les plateformes

Le Congrès du travail du Canada et les fédérations provinciales et territoriales du travail trouvent que la proposition d’Uber, intitulée Flexible Work+, est dangereuse et menaçante. Elle va à l’encontre des droits et de la dignité des travailleurs et travailleuses. L’entreprise a indiqué vouloir faire pression sur les gouvernements afin qu’ils créent un nouveau statut d’emploi pour le travail exercé…
En savoir plus

Les syndicats du Canada accueillent la prolongation des prestations d’AE et de la relance

Les syndicats du Canada sont heureux que le gouvernement fédéral ait annoncé aujourd’hui la prolongation des soutiens du revenu car elle est nécessaire pour assurer la sécurité financière de toutes les personnes qui en ont besoin. Le gouvernement a annoncé une prolongation de 12 semaines tant de la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) que de la Prestation canadienne…
En savoir plus