Les pertes d’emploi historiques posent un énorme défi

9 avril 2020

Les syndicats du Canada disent que des efforts supplémentaires sont nécessaires pour soutenir les sans-emploi et maintenir les emplois existants, car le nombre de Canadiens qui ont perdu leur emploi en raison de la pandémie ne cesse d’augmenter.

Selon Statistique Canada, un million d’emplois ont été perdus en mars et le nombre de personnes sans emploi a augmenté de 413 000. Le taux de chômage au Canada a augmenté de 2,2 points de pourcentage pour atteindre 7,8 %, la plus forte augmentation mensuelle depuis que des données comparables sont devenues disponibles en 1976.

« Les chiffres alarmants sur l’emploi publiés aujourd’hui démontrent les ravages causés par cette pandémie sur les travailleurs et illustrent clairement l’énorme tâche qui nous attend », dit Hassan Yussuff, président du CTC.

« En ce moment, les travailleurs et travailleuses ont besoin d’un revenu suffisant et sécuritaire, des mesures d’allègement pour le loyer et l’hypothèque, ainsi que pour les frais bancaires et les taux d’intérêt des cartes de crédit. Nous avons accueilli l’engagement pris par le gouvernement fédéral d’indexer l’Allocation canadienne pour enfants et d’augmenter le crédit pour la TPS/TVH, tout comme les programmes de prestations et de subvention salariale d’urgence, qui sont essentiels pour conserver les emplois et remettre de l’argent à un grand nombre de ces travailleurs. Cependant, la portée de la couverture doit absolument être élargie. »

Les chiffres les plus récents mettent en évidence l’impact que les efforts actuels de réduction de cas de COVID-19 ont eu sur les communautés partout au pays. Les pertes étaient concentrées dans l’hébergement et la restauration où il y a eu 294 000 suppressions d’emploi, soit 23,9 % par rapport au mois précédent. Les femmes et les travailleurs vulnérables ont été les plus durement touchés par cette diminution soudaine.

Toutes les provinces ont enregistré une augmentation du taux de chômage, à l’exception de Terre-Neuve-et-Labrador et de l’Île-du-Prince-Édouard. Les plus fortes augmentations sont au Québec (+ 3,6 points de pourcentage à 8,1 %), en Colombie-Britannique (+ 2,2 points de pourcentage à 7,2 %) et en Ontario (+ 2,1 points de pourcentage à 7,6 %).

Les chiffres sur l’emploi d’avril devraient afficher un nombre encore plus élevé de pertes d’emploi. Comme la distanciation sociale est essentielle, le bien-être économique du pays continuera de s’en ressentir dans un avenir rapproché. Par ailleurs, il faudra des efforts intersectoriels pour s’assurer qu’une relance pleine et solide profite à tout le monde.

« Pour relancer l’économie, tous les ordres de gouvernement, les entreprises et industries, les travailleurs et le mouvement syndical devront être réunis à table pour trouver des solutions durables à long terme. Le CTC continuera d’exiger des mesures pour assurer la situation financière de tous les travailleurs et travailleuses du Canada, maintenant et lors de la future relance », déclare M. Yussuff.

Articles connexes

Les données de fin d’année sur le chômage indiquent qu’il faut continuer de soutenir les travailleurs

« La vaccination a débuté, mais nous constatons que les temps difficiles ne sont pas encore chose du passé », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « Les données de fin d’année sur le chômage nous rappellent qu’une aide gouvernementale solide demeure vitale pour les travailleuses et travailleurs et leurs familles qui sont aux prises avec…
En savoir plus

Journée des droits de la personne : un rétablissement équitable de la COVID-19 exige un investissement dans les soins

Les syndicats du Canada marquent la Journée internationale des droits de la personne en appelant à des investissements à long terme dans le secteur des soins. « Reconstruire en mieux – défendez les droits de la personne » est le thème retenu pour cette année de la Journée internationale des droits de la personne observée le 10 décembre. « Il est d’une importance…
En savoir plus

Les derniers chiffres de l’emploi annoncent un hiver morose

OTTAWA – Les syndicats canadiens tirent la sonnette d’alarme sur le fait que de nombreux travailleurs et travailleuses sont confrontés à un hiver morose de chômage et de sous-emploi sans qu’aucune aide immédiate ne soit en vue. L’Enquête sur la population active de novembre, publiée aujourd’hui par Statistique Canada, a révélé des taux élevés de chômage de longue durée. Au…
En savoir plus