Allons de l’avant

Les syndicats du Canada célèbrent la fin de la politique discriminatoire sur le don de sang

28 avril 2022

Bruske : Une victoire tant attendue pour les défenseurs des 2SLGBTQI

OTTAWA –– Après trois décennies d’attente, les syndicats du Canada saluent la décision prise aujourd’hui par le gouvernement canadien d’annuler sa politique discriminatoire sur le don de sang, qui était en place depuis 1992.

« Il s’agit d’une étape positive dans la lutte contre la discrimination systémique actuelle des personnes 2SLGBTQI », déclare Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada (CTC). « En mettant fin à l’interdiction du don de sang pour les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes, le gouvernement et la Société canadienne du sang sont enfin en voie de mettre fin à cette pratique discriminatoire et non scientifique qui perpétue des stéréotypes homophobes et transphobes négatifs. »

L’interdiction renforçait la stigmatisation des hommes ayant eu des relations sexuelles avec d’autres hommes et mégenrait les femmes trans aux fins des dons de sang, empêchant des personnes potentiellement en santé de donner du sang.

« Il n’aurait pas dû falloir autant de temps pour s’assurer que toutes les personnes soient traitées de manière égale. La peur et les stéréotypes négatifs sur les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes ont prolongé cette interdiction pendant trois décennies », explique Larry Rousseau, vice-président exécutif du CTC. « Aujourd’hui, le gouvernement et la Société canadienne du sang ont adopté des critères de sélection neutres fondée sur le comportement sexuel et ont finalement mis fin à cette politique inacceptable homophobe et transphobe, une fois pour toutes. Maintenant, la Société canadienne du sang doit travailler à gagner la confiance de la communauté 2SLGBTQI et à encourager les dons dont elle a tant besoin. »

En 2015, les libéraux fédéraux ont promis de mettre fin à l’interdiction discriminatoire du don de sang après des années de militantisme et de pression de la part des défenseurs des 2SLGBTQI et des droits de la personne. L’interdiction a été contestée devant le Tribunal canadien des droits de la personne et, en juin 2021, le gouvernement fédéral a perdu sa tentative de mettre fin à l’enquête du Tribunal.

« Aujourd’hui, nous célébrons aux côtés de tous les militants et de la communauté 2SLGBTQI et nous remercions les défenseurs qui ont travaillé si dur pour rendre cette journée possible », déclare Madame Bruske. « Il a fallu beaucoup trop de temps pour obtenir cette victoire, mais le but de l’annonce d’aujourd’hui est de sauver des vies et de rattraper les années d’occasions manquées pour les personnes qui ont été exclues du don simplement en raison de leur sexualité ou de leur identité de genre ».

-30-

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias, CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426