Les syndicats du Canada solidaires des travailleurs de la raffinerie Co-op

21 janvier 2020

Dans un climat de tensions grandissantes sur les lignes de piquetage à Regina, en plus des arrestations récentes, les syndicats du Canada rejoignent le nombre grandissant d’appuis de partout au pays. Le Congrès du travail du Canada (CTC) et la Fédération du travail de la Saskatchewan (FTS) réaffirment leur engagement de solidarité envers les travailleurs.

« Les syndicats du Canada comprennent le sacrifice que font les travailleurs pour s’opposer à un employeur déraisonnable », déclare Hassan Yussuff, président du CTC. « L’arrestation de travailleurs de la section locale 594 d’Unifor sur la ligne de piquetage, y compris du président d’Unifor Jerry Dias, est inacceptable. Il est temps de mettre fin à ce lock-out. »

À la suite de l’appel à la solidarité lancé à l’échelle nationale par la direction d’Unifor, le mouvement syndical canadien fait entendre son soutien à tous les travailleurs. L’utilisation de travailleurs de remplacement et les arrestations hier soir ont entraîné une escalade du conflit, ce qui signale qu’il est temps de mettre à ce lock-out.

« Il s’agit ici d’un riche et puissant employeur réalisant des milliards de dollars de profits chaque année qui met en lock-out des travailleurs à qui il demande de faire des concessions sur leur retraite. Le manque de respect et les exigences déraisonnables doivent cesser », ajoute Lori Johb, présidente de la FTS. Nous comprenons la frustration des travailleurs de la raffinerie Co-op et tenons à réaffirmer notre soutien constant et indéfectible. »

Pour obtenir de plus amples renseignements ou une entrevue, veuillez communiquer avec :

media@clcctc.ca
613-526-7426

Articles connexes

Les syndicats du Canada se joignent à Unifor pour appeler à la mise d’un terme à un lock-out de 60 jours

OTTAWA – Après un lock-out de 60 jours du personnel de la raffinerie Co-op à Regina, pendant lequel des lignes de piquetage ont été dressées et des arrestations ont été effectuées, les syndicats du Canada demandent qu’il soit mis fin au lock-out. Le Congrès du travail du Canada (CTC) et la Fédération du travail de la Saskatchewan (FTS) ont réaffirmé…
Suite

La négociation collective est bonne pour tous

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans le Globe and Mail.* Aux Fêtes, il n’y a pas que les cadeaux et la bonne chère. De nombreux travailleurs et travailleuses se retrouvent obligés de piqueter vers la période des Fêtes. Ces jours-ci, on voit partout des enseignantes et enseignants et des membres du personnel des transports en commun, des chemins de…
Suite

Les syndicats du Canada sont solidaires des Métallos en lockout au Québec

Le Congrès du travail du Canada (CTC) soutient pleinement la plainte déposée par le Syndicat des Métallos à l’encontre du gouvernement du Québec pour violation des lois internationales du travail et entrave grave aux droits des travailleurs et travailleuses. Quelque mille membres des Métallos sont en lockout de leur travail à l’Aluminerie de Bécancour (ABI), au Québec, depuis 17 mois.…
Suite