Les syndicats du Canada sont solidaires des Métallos en lockout au Québec

20 juin 2019

Le Congrès du travail du Canada (CTC) soutient pleinement la plainte déposée par le Syndicat des Métallos à l’encontre du gouvernement du Québec pour violation des lois internationales du travail et entrave grave aux droits des travailleurs et travailleuses.

Quelque mille membres des Métallos sont en lockout de leur travail à l’Aluminerie de Bécancour (ABI), au Québec, depuis 17 mois.

Au printemps 2019, le premier ministre du Québec François Legault a fait de nombreuses déclarations publiques prenant position en faveur d’ABI, l’employeur, et discréditant le syndicat représentant les travailleurs d’ABI.

Les Métallos ont déposé une plainte officielle auprès de l’Organisation internationale du travail (OIT), une agence des Nations Unies dont le mandat est de faire progresser la justice sociale et de promouvoir le travail décent en fixant des normes internationales du travail. Le Canada est un signataire de la Convention 87 de l’OIT sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical depuis plus de 45 ans et, en 2017, il a ratifié la Convention 98 de l’OIT sur le droit d’organisation et de négociation collective.

Dans une lettre envoyée à l’OIT, le président du CTC, Hassan Yussuff, écrit que « le CTC appuie la position des Métallos selon laquelle le gouvernement du Québec, par les déclarations publiques de son chef et représentant officiel, le premier ministre François Legault, est intervenu dans les négociations pendant le lockout de 17 mois à l’Aluminerie de Bécancour, qui est la copropriété des géants de l’aluminium Alcoa et Rio Tinto ».

Cliquez ici pour lire la lettre complète du CTC.

Articles connexes

Le gouvernement fédéral doit protéger les travailleurs contre l’interdiction d’exportation

Les syndicats du Canada incitent le gouvernement fédéral à s’assurer que les travailleurs canadiens sont protégés contre les pertes d’emploi et de revenu par suite de la récente interdiction par la Chine des exportations canadiennes de bœuf et de porc. Cette interdiction a été imposée après que les inspecteurs des douanes chinois ont détecté un additif alimentaire prohibé dans un…
Suite

Progrès historique vers une protection accrue des travailleurs du monde entier

Les syndicats du Canada se joignent aux travailleurs et travailleuses du monde entier pour célébrer l’adoption, aujourd’hui, d’une convention et d’une recommandation de l’Organisation internationale du Travail (OIT) qui font date au sujet de la violence et du harcèlement dans le monde du travail. Après plus d’une année de négociations avec les gouvernements, les employeurs et les travailleurs, la Conférence…
Suite

Grève nationale au Brésil

Les travailleuses et travailleurs canadiens sont solidaires avec les syndicats brésiliens qui protestent contre les politiques gouvernementales en matière de retraite qui affaiblissent les droits des travailleurs. Le vendredi 14 juin, les centrales syndicales nationales brésiliennes, les syndicats populaires, la population étudiante et les mouvements sociaux seront en grève générale nationale pour protester contre les réformes néolibérales du gouvernement au…
Suite