Les ministres du Travail du Canada et de la Colombie signent un plan d’action

24 mai 2018

En mai 2016, le Congrès du travail du Canada (CTC), de concert avec la CUT (Central Unitaria de Trabajadores) de la Colombie et les syndicats colombiens , a présenté une plainte au Bureau administratif national (BAN) du Canada indiquant que le gouvernement de la Colombie ne s’est pas conformé aux obligations qui lui incombent en vertu de l’Accord de coopération dans le domaine du travail entre le Canada et la Colombie (ACTCCO).

La plainte portait sur des questions de violence antisyndicale et de mauvais usage de la sous traitance, menant à des violations des droits à la liberté d’association et à la négociation collective. En janvier 2017, le BAN a publié son rapport d’enquête, contenant des preuves importantes attestant le non-respect par le gouvernement de la Colombie de ses obligations en vertu de l’ACTCCO. Le rapport confirme des plaintes datant de plusieurs années de violence et d’intimidation utilisées pour enfreindre la liberté d’association et de négociation collective.

Le rapport contient certaines recommandations, notamment que le Canada et la Colombie s’engagent à entreprendre des consultations ministérielles afin d’élaborer un plan d’action pour répondre à ces recommandations.

Le plan d’action contient des mesures visant à : éliminer les contrats syndicaux, les pactes collectifs, l’intermédiation sur le marché du travail et la sous-traitance afin de protéger les droits fondamentaux des travailleurs à la liberté d’association et à la négociation collective, améliorer le respect et l’application des lois du travail par l’intermédiaire d’un service accru d’inspection du travail et renforcer la lutte contre l’impunité et la violence au pays en veillant à ce que les responsables fassent face à la justice.

Cette semaine, l’honorable Patty A. Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, et la ministre du Travail de la Colombie, Griselda Restrepo, ont signé le plan d’action, qui doit être mis en œuvre d’ici trois ans.

Le CTC et les syndicats colombiens se disent satisfaits du plan d’action comme issue au processus lancé il y a deux ans lors de la présentation initiale de la plainte.

Nous continuerons de travailler en collaboration avec les organismes gouvernementaux. Nous espérons un engagement à respecter le plan d’action, et nous suivrons attentivement sa mise en œuvre.

Articles connexes

Les syndicats du Canada demandent la reconnaissance de l’importance des travailleurs domestiques

Les syndicats du Canada marquent la Journée internationale des travailleurs domestiques en demandant au gouvernement fédéral de collaborer avec les provinces et les territoires afin de ratifier la Convention no 189 de l’OIT et s’assurer que la législation du travail reconnaît et protège les travailleurs domestiques. « Il est important de reconnaître la contribution économique importante du travail domestique – le travail…
Suite

Il est temps que les soins de santé à financement public comprennent les services aux aînés

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans National Newsatch.* Les images, les histoires et les expériences de nos aînés dont nous avons pris connaissance au cours de la pandémie sont propres à faire pleurer un homme adulte. En fait, c’est bien ce qui s’est passé. Même Doug Ford, Premier ministre de l’Ontario, s’est montré ému en parlant des conditions qui…
Suite

Les syndicats du Canada sont solidaires des citoyens de Hong Kong

Le Congrès du travail du Canada (CTC) exprime sa solidarité avec les syndicats, les travailleuses et travailleurs et les citoyens de Hong Kong dans leur lutte pour leur liberté démocratique. Dans la dernière escalade de ce long conflit, le gouvernement chinois a adopté dernièrement une législation sur la sécurité nationale qui permettra aux forces de sécurité chinoises d’agir à Hong…
Suite