Investir dans les soins pour l’égalité de genre

7 octobre 2019

Aujourd’hui, à l’occasion de la douzième journée mondiale annuelle pour le travail décent, les syndicats du Canada appellent à la création d’un groupe de travail fédéral sur le travail et les emplois de prestation de soins au Canada.

La Journée mondiale pour le travail décent est une journée d’action pour les syndicats du monde entier. Le thème de 2019, Investir dans les soins pour l’égalité de genre, reconnaît que la valeur accordée au travail dans le secteur des soins demeure considérablement sous-estimée, même si la demande augmente.

La majorité des travailleuses et travailleurs qui fournissent des soins aux enfants, aux malades, aux adultes âgés ou aux personnes ayant un handicap sont des femmes. Bon nombre de ces travailleuses et travailleurs sont racialisés, constituent des nouveaux venus au Canada ou y travaillent temporairement.

Le faible investissement du Canada dans les soins, qui tient à ce qu’on s’attend que les femmes fournissent des soins non rémunérés à leurs êtres chers, est un énorme obstacle à l’augmentation de la participation des femmes à la population active, à l’élimination de l’écart salarial entre les sexes et à l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes au travail et dans la société.

Le travail de prestation de soins est caractérisé par de bas salaires et de mauvaises conditions de travail. Les emplois sont souvent précaires, ne comportent que peu sinon pas d’avantages sociaux ou de sécurité d’emploi et s’assortissent de longues heures et de lourdes et difficiles charges de travail.

Les personnes qui travaillent dans le secteur des soins ont des taux extrêmement élevés de violence et de harcèlement, y compris la violence physique et sexuelle. De nombreux emplois de prestation de soins sont informels, ce qui prive les travailleuses et les travailleurs de la protection de la législation sur l’emploi ainsi que la santé et la sécurité et de l’accès à l’assurance-emploi et au RPC.

Le groupe de travail sur le travail de prestation de soins devrait :

  • Examiner le travail rémunéré et non rémunéré de prestation de soins;
  • Établir une stratégie fédérale permettant de répondre à la demande grandissante de soins;
  • Réduire et redistribuer le travail non rémunéré de prestation de soins accompli par les femmes en améliorant l’accès à des services publics de soins;
  • Établir une stratégie sur le marché du travail à l’égard des emplois de prestation de soins.

L’investissement dans l’économie des soins grâce à la prestation d’un accès à prix abordable aux services de soins doublerait les avantages du point de vue de l’égalité des genres au Canada – en créant de bons emplois pour les femmes qui comporteraient une rémunération juste et des conditions de travail décentes et en permettant à un plus grand nombre de femmes de décrocher un emploi décent et de subvenir aux besoins de leur famille.

À défaut d’un investissement considérable dans nos services publics de soins déjà à court de fonds, les femmes seront fort probablement appelées à combler les lacunes.

Il est temps de renforcer et d’élargir le secteur des soins et de promouvoir le travail décent pour les travailleuses et les travailleurs de prestation de soins.

Articles connexes

Les syndicats du Canada appuient le personnel infirmier, les sages-femmes et tous les travailleurs et travailleuses de la santé

À l’occasion de la Journée mondiale de la santé 2020, l’Organisation mondiale de la santé célèbre l’Année internationale du personnel infirmier et des sages-femmes. Actuellement, les infirmiers, les infirmières et les sages-femmes travaillent aux côtés de tous les autres membres du personnel de la santé en première ligne de la lutte contre la pandémie la plus grande des temps modernes.…
Suite

Mesures d’allègement pour les cartes de crédit

Les syndicats du Canada demandent aux banques canadiennes et aux sociétés de cartes de crédit d’intensifier leurs efforts pour soutenir les familles pendant la crise de COVID-19 en réduisant les taux d’intérêt exorbitants des cartes de crédit. « La Banque du Canada a réduit son taux directeur à un niveau historiquement bas, ce qui signifie qu’il devient bien meilleur marché…
Suite

Journée de l’équité salariale : Reconnaissant la valeur du travail des femmes

Le 4 avril 2020 marque le jour où le salaire médian des femmes au Canada rattrape enfin le salaire médian que les hommes ont gagné l’année dernière. Cette année, la Journée de l’équité salariale a lieu dans le contexte d’une épreuve sans précédent pour les travailleuses et travailleurs, leurs familles et l’économie : la pandémie de COVID-19. « Il faut…
Suite