Investir dans les soins pour l’égalité de genre

7 octobre 2019

Aujourd’hui, à l’occasion de la douzième journée mondiale annuelle pour le travail décent, les syndicats du Canada appellent à la création d’un groupe de travail fédéral sur le travail et les emplois de prestation de soins au Canada.

La Journée mondiale pour le travail décent est une journée d’action pour les syndicats du monde entier. Le thème de 2019, Investir dans les soins pour l’égalité de genre, reconnaît que la valeur accordée au travail dans le secteur des soins demeure considérablement sous-estimée, même si la demande augmente.

La majorité des travailleuses et travailleurs qui fournissent des soins aux enfants, aux malades, aux adultes âgés ou aux personnes ayant un handicap sont des femmes. Bon nombre de ces travailleuses et travailleurs sont racialisés, constituent des nouveaux venus au Canada ou y travaillent temporairement.

Le faible investissement du Canada dans les soins, qui tient à ce qu’on s’attend que les femmes fournissent des soins non rémunérés à leurs êtres chers, est un énorme obstacle à l’augmentation de la participation des femmes à la population active, à l’élimination de l’écart salarial entre les sexes et à l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes au travail et dans la société.

Le travail de prestation de soins est caractérisé par de bas salaires et de mauvaises conditions de travail. Les emplois sont souvent précaires, ne comportent que peu sinon pas d’avantages sociaux ou de sécurité d’emploi et s’assortissent de longues heures et de lourdes et difficiles charges de travail.

Les personnes qui travaillent dans le secteur des soins ont des taux extrêmement élevés de violence et de harcèlement, y compris la violence physique et sexuelle. De nombreux emplois de prestation de soins sont informels, ce qui prive les travailleuses et les travailleurs de la protection de la législation sur l’emploi ainsi que la santé et la sécurité et de l’accès à l’assurance-emploi et au RPC.

Le groupe de travail sur le travail de prestation de soins devrait :

  • Examiner le travail rémunéré et non rémunéré de prestation de soins;
  • Établir une stratégie fédérale permettant de répondre à la demande grandissante de soins;
  • Réduire et redistribuer le travail non rémunéré de prestation de soins accompli par les femmes en améliorant l’accès à des services publics de soins;
  • Établir une stratégie sur le marché du travail à l’égard des emplois de prestation de soins.

L’investissement dans l’économie des soins grâce à la prestation d’un accès à prix abordable aux services de soins doublerait les avantages du point de vue de l’égalité des genres au Canada – en créant de bons emplois pour les femmes qui comporteraient une rémunération juste et des conditions de travail décentes et en permettant à un plus grand nombre de femmes de décrocher un emploi décent et de subvenir aux besoins de leur famille.

À défaut d’un investissement considérable dans nos services publics de soins déjà à court de fonds, les femmes seront fort probablement appelées à combler les lacunes.

Il est temps de renforcer et d’élargir le secteur des soins et de promouvoir le travail décent pour les travailleuses et les travailleurs de prestation de soins.

Articles connexes

Les syndicats du Canada demandent aux chefs de parti de s’engager à l’égard des appels à la justice

Chaque année, le 4 octobre, des vigiles de Sœurs d’esprit ont lieu dans les différentes parties du Canada pour commémorer les femmes, filles et personnes bispirituelles autochtones portées disparues ou assassinées. Ce 4 octobre, les syndicats du Canada font écho aux appels des familles, des communautés et des organisations autochtones à la mise en œuvre des 231 appels à la…
Suite

Les syndicats marquent la Semaine de l’égalité des sexes en présentant des revendications électorales

Les syndicats du Canada marquent la Semaine de l’égalité des sexes de 2019 en incitant les partis politiques fédéraux à s’engager à créer un Canada juste pour tous. « La Semaine de l’égalité des sexes a été instituée afin de célébrer les progrès réalisés et de réfléchir à ce qui reste à faire pour mettre pleinement en œuvre l’égalité des sexes…
Suite

Améliorer la vie des travailleurs est une affaire de bon sens

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans le Toronto Sun.* Il y aura toujours des personnes qui croiront que la rentabilité d’une entreprise constitue l’élément le plus important, même si cette vision étroite des affaires peut avoir une incidence néfaste sur la vie des travailleuses et travailleurs. Or, les meilleurs employeurs comprennent qu’il est judicieux pour toute entreprise de cultiver…
Suite