Le racisme anti-Noirs est profondément enraciné mais notre engagement à le combattre l’est aussi

8 juin 2020

Devant les scènes horribles que nous avons vues aux États-Unis de brutalité policière soutenue à l’égard des personnes manifestant par suite du meurtre de George Floyd, les syndicats du Canada expriment leur solidarité envers les communautés noires, où qu’elles se trouvent, y compris dans notre voisinage.

La lutte contre le racisme anti-Noirs et la brutalité policière est fondée sur une longue et ignoble histoire d’esclavage, d’oppression et de colonisation des communautés autochtones et noires d’Amérique du Nord dont les effets se font encore sentir à l’heure actuelle.

Il n’y a aucune raison que des personnes noires meurent aux mains des forces policières au Canada. Et pourtant les décès des Noirs canadiens Abdirahman Abdi, Bony Jean-Pierre, D’Andre Campbell et Regis Korchinski-Paquet, faisant l’objet de l’enquête la plus récente, prouvent que le racisme anti-Noirs demeure une des principales causes de la mort de personnes noires.

« Le racisme anti-Noirs est une force destructrice qui afflige des familles et des communautés dans notre société », dit Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada (CTC). « Les syndicats du Canada se sont engagés à lutter contre toutes les formes de discrimination et ils lancent un appel urgent à la reddition de comptes et à un changement systémique. »

Il importe de souligner la grave insuffisance de soutiens de la santé mentale, l’absence d’accès aux médicaments sur ordonnance et les mauvaises conditions de travail de nombreuses personnes noires et racialisées. Les recherches indiquent clairement que les résultats sur la santé des communautés noires sont inférieurs à ceux de l’ensemble de la population par suite de la négligence historique de ces communautés dans notre système. Nous le constatons dans le cadre de la pandémie en cours, les premiers indices indiquant qu’elle a des répercussions démesurément fortes sur les Noirs, les Autochtones et d’autres communautés racialisées.

« Il est remps d’avoir des conversations très pénibles et de réfléchir aux décisions sur les politiques et aux choix qui nous ont menés là où nous en sommes », poursuit M. Yussuff. « Le pays entier s’attend que notre gouvernement fasse preuve de leadership et intervienne sans tarder pour donner lieu à des changements valables et appréciables dans la façon dont les communautés noires sont traitées. »

Le CTC se voue à sensibiliser les gens au rôle que le mouvement syndical canadien joue dans la lutte contre le racisme anti-Noirs, notamment en offrant des possibilités d’éducation aux membres de syndicats et au grand public et en militant publiquement pour plus de transparence et un changement systémique dans les politiques.

Ouvrages sur le racisme anti-Noirs au Canada :

NoirEs sous surveillance de Robyn Maynard

White Fragility (Fragilité blanche) de Robin DiAngelo

The Skin We’re In (la peau dans laquelle nous nous trouvons) de Desmond Cole

BlackLife: Post-BLM and the Struggle for Freedom (la vie des Noirs post-BLM et la lutte pour la liberté) de Rinaldo Walcott et Idil Abdillahi

There’s Something In The Water (il y a quelque chose dans l’eau) d’Ingrid R. G. Waldron

Until We Are Free: Reflections on Black Lives Matter in Canada, (tant que nous ne serons pas libres : réflexions sur « la vie des Noirs compte » au Canada), anthologie publiée sous la direction de Rodney Diverlus, Sandy Hudson et Syrus Marcus Ware

Pour obtenir d’autres ressources, veuillez cliquer ici (en anglais).

Étiquettes: Équité Santé mentale

Articles connexes

Il ne saurait y avoir de relance économique sans services de garde d’enfants suffisants

Par Hassan Yussuff et Goldy Hyder, tel que publié dans The Star.* Les effets économiques de la COVID-19 sont très durs – et ce sont surtout les femmes qui les sentent. Plus d’1,5 million de femmes ont perdu leur emploi en mars et en avril, selon Statistique Canada. Cela correspond à une baisse de 17 % du taux d’emploi depuis…
Suite

Les syndicats du Canada appellent à l’action contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie pendant la crise de COVID-19

En cette Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie (IDAHOBIT), les syndicats canadiens demandent au gouvernement fédéral d’appuyer les organisations LGBTABI aux prises avec les répercussions de la crise actuelle. Les personnes LGBTABI sont actuellement plus vulnérables à la discrimination, à la violence, au harcèlement et à la stigmatisation fondés sur l’identité et l’expression sexuelles. Il est plus…
Suite

Les syndicats du Canada demandent un soutien en santé mentale pour les travailleuses et travailleurs

Les syndicats du Canada célèbrent la Semaine de la santé mentale en reconnaissant l’impact considérable de la COVID-19 sur la santé mentale des travailleuses et travailleurs et en demandant aux gouvernements et milieux de travail de fournir l’accès à des soutiens et de prendre des mesures pour prévenir les blessures psychologiques au travail. L’impact de la COVID-19 sur les lieux…
Suite