Les données de fin d’année sur le chômage indiquent qu’il faut continuer de soutenir les travailleurs

8 janvier 2021

« La vaccination a débuté, mais nous constatons que les temps difficiles ne sont pas encore chose du passé », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « Les données de fin d’année sur le chômage nous rappellent qu’une aide gouvernementale solide demeure vitale pour les travailleuses et travailleurs et leurs familles qui sont aux prises avec le choc économique de la pandémie. »

L’enquête sur la population active de décembre, publiée aujourd’hui par Statistique Canada, montre des pertes d’emplois plus élevées que prévu le mois dernier. Le taux de chômage a atteint 8,6 pour cent, avec une perte de 63 000 emplois et une diminution du taux de participation à la population active pour le deuxième mois consécutif.

« C’est une période sans précédent. Les importantes précautions sanitaires mises en œuvre au cours de la dernière année ont eu un impact particulièrement difficile sur les travailleuses et travailleurs », indique Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « Les travailleuses et travailleurs du Canada ont besoin de savoir qu’une fois le virus contenu, ils pourront compter sur des emplois décents, avec de bons salaires et des avantages sociaux adéquats pour aider leurs familles à se remettre sur pied. »

Face à la perspective d’une autre période de fermetures si le nombre de cas de COVID augmente, de nombreux travailleurs partout au pays sont inquiets que leur situation financière ne se détériore. Dans des rapports récents, des membres du personnel de soutien ont révélé qu’ils s’étaient rendus dans des refuges pour sans-abri et d’autres travailleurs qu’ils n’avaient pas réclamé de prestations de maladie du gouvernement fédéral par crainte de représailles.

« Investir dans les travailleuses et travailleurs du Canada est un investissement direct dans notre économie et c’est essentiel à la reprise économique. Le gouvernement fédéral doit continuer à prioriser l’aide et le soutien du revenu pour assurer la protection des emplois des travailleuses et travailleurs », précise M. Yussuff. « Alors que nous investissons dans une reprise saine, le Canada doit également se préparer à l’avenir à long terme en assurant de mettre notre économie à l’épreuve des désastres afin que nous soyons prêts lors d’une prochaine crise. »

Articles connexes

Mouvement syndical : défendez les droits des travailleurs et des travailleuses plutôt que les plateformes

Le Congrès du travail du Canada et les fédérations provinciales et territoriales du travail trouvent que la proposition d’Uber, intitulée Flexible Work+, est dangereuse et menaçante. Elle va à l’encontre des droits et de la dignité des travailleurs et travailleuses. L’entreprise a indiqué vouloir faire pression sur les gouvernements afin qu’ils créent un nouveau statut d’emploi pour le travail exercé…
En savoir plus

Les syndicats du Canada incitent le Sénat à prolonger rapidement les prestations d’AE parce que des centaines de milliers de personnes demeurent en chômage dans ce pays

Après des retards initiaux, le projet de loi C-24, qui prolonge les prestations d’AE de 24 semaines, a été adopté par la Chambre des communes aujourd’hui avec l’appui de tous les partis. Les syndicats du Canada demandent maintenant au Sénat d’entériner ce projet de loi sans tarder car des centaines de milliers de travailleurs et travailleuses du Canada ont encore…
En savoir plus

Les syndicats du Canada incitent les conservateurs à se joindre au gouvernement et aux partis de l’opposition pour adopter rapidement la prolongation de l’AE

Les syndicats du Canada incitent les conservateurs fédéraux à mettre fin aux retards procéduraux inutiles et aux manœuvres politiques et à se joindre au gouvernement et aux partis de l’opposition pour prolonger les prestations d’AE. Les députées et députés fédéraux débattent actuellement du projet de loi C-24, qui a pour effet de prolonger de 24 semaines ou jusqu’à l’automne les…
En savoir plus