Les syndicats du Canada élisent une nouvelle direction pour tenter de donner un avenir prometteur aux travailleurs et travailleuses

18 juin 2021

(Ottawa – Le 18 juin 2021) Près de 4 000 membres délégués à la 29e Assemblée générale du Congrès du travail du Canada ont élu aujourd’hui les personnes qui dirigeront cette organisation jusqu’en 2023.

Le Congrès du travail du Canada (CTC) est la principale organisation syndicale canadienne. Il rassemble des syndicats nationaux, des fédérations provinciales du travail et des conseils du travail locaux et représente plus de trois millions de travailleurs et travailleuses.

Bea Bruske, des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), a été élue à la présidence du CTC. Elle y remplace Hassan Yussuff, qui prend sa retraite après deux mandats ayant duré au total sept ans. Madame Bruske, qui a rallié une écrasante majorité des voix des membres délégués à l’Assemblée, était secrétaire-trésorière et négociatrice de la section locale 832 des TUAC et vice-présidente au Conseil national des TUAC Canada.

« Je suis honorée d’avoir été élue à la présidence du CTC et j’ai hâte de travailler avec une équipe déterminée à défendre les intérêts des travailleurs et travailleuses du Canada et de leurs familles », déclare madame Bruske. « Nous nous engageons à bâtir un Canada favorable à tous. Nos principales priorités sont de mettre les travailleurs et les travailleuses au cœur de la relance après la pandémie. »

Lily Chang a été élue secrétaire-trésorière remplaçant Marie Clarke Walker. Madame Chang était trésorière de la section locale 79 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Larry Rousseau a été réélu vice-président exécutif pour un deuxième mandat. M. Rousseau a entrepris son premier mandat à ce poste à la fin de l’Assemblée générale de 2017 du CTC à Toronto.

Siobhán Vipond remplace Donald Lafleur à la vice-présidence exécutive. Madame Vipond était secrétaire-trésorière de la Fédération du travail de l’Alberta.

Près de 4 000 membres délégués des différentes parties du pays ont pris part à la première Assemblée générale virtuelle du CTC, pendant laquelle ils ont débattu de questions comprenant l’assurance-médicaments, la création de bons emplois et la manière de voir à ce que le plan de relance après la pandémie de la COVID-19 permette de rectifier les iniquités raciales et entre les genres. De plus, ils ont adopté des résolutions pour combattre l’islamophobie et le racisme anti-asiatique et une résolution incitant le gouvernement fédéral à répondre aux 94 appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation.

Les membres délégués ont également élu les personnes qui représenteront les conseils du travail et les groupes en quête d’équité au Conseil canadien pour le prochain mandat. Il s’agit des personnes représentant les LGBTQ2SI, les jeunes travailleurs et travailleuses, les travailleurs et travailleuses de couleur, les travailleurs et travailleuses autochtones et les personnes ayant un handicap ainsi que les différentes régions du Canada.

Les nouvelles dirigeantes et les nouveaux membres du Conseil ont été assermentés tard vendredi juste avant la fin de l’Assemblée générale.

Articles connexes

Déclaration du CTC sur l’effondrement mortel d’une grue à Kelowna, en C.-B.

Nous avons appris aujourd’hui que cinq personnes avaient perdu la vie et que d’autres avaient été blessées par suite du tragique effondrement d’une grue de chantier à Kelowna, en C.-B. Le Congrès du travail du Canada (CTC) tient à exprimer ses sincères condoléances aux familles, aux collègues de travail et aux amis des personnes qui ne sont pas rentrées du…
En savoir plus

Le nombre des emplois indique que les personnes les plus durement frappées par la pandémie sont encore celles qui ont le plus de difficulté

Les syndicats du Canada sonnent l’alarme parce que des centaines de milliers de travailleurs et travailleuses risquent de voir réduire leurs soutiens relatifs à la pandémie alors que le marché du travail est loin de se rétablir. « Nous nous inquiétons principalement des personnes qui risquent de quitter le marché du travail pour de bon. De nombreux travailleurs et travailleuses…
En savoir plus

Lettre ouverte aux travailleuses et travailleurs du Canada

Amis et alliés, Il y a quelques semaines, ce fut un grand honneur pour moi d’être élue présidente du Congrès du travail du Canada afin de servir les travailleuses et travailleurs canadiens. Mes collègues membres de la direction et moi ne prenons pas cette responsabilité à la légère, et ce n’est pas un travail qu’une personne peut accomplir seule. Nous…
En savoir plus