Les syndicats du Canada incitent le gouvernement à maintenir le cap budgétaire

8 juillet 2020

OTTAWA – La mise à jour budgétaire publiée aujourd’hui indique que le gouvernement fédéral peut poursuivre son expansion économique. L’approche adoptée par le Canada jusqu’à présent a été mesurée et proportionnelle, ses dépenses cadrant avec celles des autres pays membres du G7.

« Le déficit ne présente pas à lui seul toute la situation. Le ratio de la dette totale au PIB indique que le Canada va encore bien », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « Cela veut dire que le pays est en mesure de s’assurer que les travailleurs et travailleuses et leurs familles continuent à recevoir le soutien dont ils ont désespérément besoin. Les appels à l’austérité et à la réduction des dépenses sont peu judicieux, cruels et déphasés par rapport à ce que la plupart des membres de la population canadienne attendent de nos gouvernements. »

« Nous nous démenons encore pour faire face aux retombées sociales et économiques de la pandémie en cours. Deux millions d’emplois sont subventionnés actuellement à l’aide du programme de Subvention salariale d’urgence du Canada. Près de sept millions de Canadiennes et de Canadiens n’ont pas encore d’emploi auquel retourner et, puisque la Prestation canadienne d’urgence cessera d’être versée en août, nous avons un besoin pressant d’un plan permettant d’aider les personnes qui demeurent aux prises avec l’incertitude. »

Le CTC a six recommandations de réforme de l’AE qui assureraient une transition sans heurt aux personnes qui reçoivent actuellement la PCU. Les mesures de réforme en question comprennent celles d’éliminer complètement les heures de référence pour maximiser l’accès au régime, d’allonger la période de prestations et de permettre aux prestataires d’AE de s’inscrire à des programmes d’éducation.

De plus, le CTC incitera les gouvernements de tous les ordres à tirer des leçons de la pandémie de la COVID-19 afin de bâtir une économie plus forte et plus résiliente. La relance devrait englober des mesures de réforme des programmes sociaux permettant de voir à ce que personne ne soit laissé pour compte.

« Le gouvernement fédéral est intervenu rapidement quand c’était nécessaire », ajoute M. Yussuff. « Il lui reste une marge de manœuvre pour faire face à ce qui a été la plus importante crise financière et sanitaire de l’histoire récente. Le gouvernement a raison de continuer à aider financièrement les Canadiennes et les Canadiens en ces temps sans précédent. »

Le Canada a le ratio de la dette au PIB le plus bas des pays membres du G7, et il est le seul membre du G7 dont ce ratio est inférieur à 50 %.

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias, CLC
media@clcctc.ca
613-526-7426

Articles connexes

Le discours du Trône doit permettre au pays d’aller de l’avant

OTTAWA – Les syndicats du Canada incitent le gouvernement fédéral à prendre de fermes engagements à investir dans la relance économique du pays dans le prochain discours du Trône. « L’établissement de programmes sociaux nationaux portant par exemple sur l’assurance-médicaments et les services de garde à l’enfance aidera à rectifier les iniquités structurelles que la pandémie a rendues d’autant plus évidentes »,…
En savoir plus

Le destin des travailleurs canadiens est inextricablement lié à la COVID-19

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans The Globe and Mail* L’année dernière, les travailleurs et travailleuses du Canada ont marqué le 100e anniversaire de la grève générale de Winnipeg déclenchée en 1919. C’était le soulèvement ouvrier le plus grand qui ait eu lieu au Canada et il a ouvert la voie à des mesures de réforme qui ont redéfini…
En savoir plus

Canada, faisons mieux

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans le Toronto Star* À mesure que nous continuons à relever les défis de la COVID-19, nous devons reconnaître l’occasion que nous donne le bouleversement massif et agir pour apporter un changement social profond à nos communautés. Nous devons imaginer ce que notre société peut devenir et refaçonner le pays de manière à rectifier…
En savoir plus