Les syndicats du Canada publient une analyse détaillée du budget de 2021

6 mai 2021

Le 19 avril 2021, le gouvernement fédéral a annoncé son premier budget en deux ans. Plus de 12 mois après le début d’une pandémie mondiale et du choc économique qui s’ensuit, et en plein milieu d’une dévastatrice troisième vague d’infections au Canada, ce budget arrive à un moment crucial. La pandémie a obligé la population canadienne à faire face à de dures réalités et aux profondes lacunes de notre société et de notre économie. Que ce soit la crise des soins de longue durée, les fardeaux démesurés que portent les femmes en raison de l’absence de services de garde à l’enfance universels et accessibles ou l’impréparation et les insuffisances du Régime d’assurance-emploi (AE), la pandémie a subitement attiré notre attention sur de profondes lacunes que les syndicats et le mouvement syndical exigeaient de combler depuis des années.

Ces faiblesses ne sont pas accidentelles; elles découlent d’un programme politique qui donne la priorité à la réduction des impôts, à la minimisation des coûts et des fardeaux réglementaires des employeurs, au maintien des travailleurs et travailleuses dans un état de vulnérabilité et à la compression des dépenses de programmes sociaux et des investissements publics. Au cours de la pandémie de 2020, la priorité qui était donnée depuis des décennies à l’équilibre budgétaire et au maintien d’investissements sociaux faibles a laissé tomber la population canadienne de façon spectaculaire. Toutefois, les soutiens du revenu d’urgence, les prestations pour proches aidants, les prestations de maladie et les autres mesures improvisées qui ont dû être mises en place très rapidement, bien qu’elles soient partielles et incomplètes, contiennent les germes d’une société plus résistante, plus équitable et plus inclusive.

Le CTC, qui représente plus de 3 millions de travailleurs et travailleuses au Canada, a précédemment réagi au budget déposé et publie maintenant une analyse plus approfondie de ce que ces engagements du gouvernement fédéral signifieront pour les travailleuses et travailleurs canadiens et leurs familles.

Pour lire la version intégrale de l’analyse du CTC, cliquez ici.

Étiquettes: Emplois Garde des enfants

Articles connexes

Budget 2021 : les syndicats du Canada accueillent le financement « crucial » de la garde d’enfants et de la formation professionnelle et le salaire minimum fédéral de 15 $

Les syndicats du Canada applaudissent les investissements appréciables dans la garde des jeunes enfants, la formation et le perfectionnement professionnel et l‘établissement d’un salaire minimum fédéral de 15 $ ainsi que la nouvelle prolongation des prestations d’urgence qui ont été annoncés dans le budget fédéral déposé aujourd’hui. « Le budget aidera dans une certaine mesure les travailleurs et travailleuses et leurs…
En savoir plus

Cinq principales revendications relatives au prochain budget fédéral

OTTAWA – Les syndicats du Canada incitent le gouvernement fédéral à mettre l’accent sur le filet de sécurité social du pays dans son budget qui doit être publié lundi, en donnant la priorité à cinq revendications principales. « Les effets dévastateurs de la pandémie ont été aggravés par des années d’austérité imposées par les gouvernements successifs », déclare Hassan Yussuff, président du…
En savoir plus

Budget 2021 : les syndicats du Canada demandent des mesures énergiques qui favoriseront la relance post-pandémie

Alors que la population du Canada est toujours aux prises avec les conséquences de la COVID-19, les travailleuses et travailleurs et leurs familles ont besoin de mesures énergiques pour assurer une saine relance économique lorsque la pandémie sera terminée. Dans le budget 2021, le gouvernement fédéral dévoilera sa feuille de route vers la relance économique. Le CTC a récemment présenté…
En savoir plus