Message au nouveau Parlement : « l’heure est à l’assurance-médicaments »

23 janvier 2020

OTTAWA – À la veille de la repise des travaux de la Chambre, une coalition militant en faveur de l’assurance-médicaments s’est réunie à Ottawa pour établir une stratégie visant à assurer la mise en œuvre d’un régime universel d’assurance-médicaments. Puisque les sondages révèlent que plus de 90 % des membres de la population canadienne sont favorables à l’établissement d’un régime national d’assurance-médicaments et que le rapport Hoskins trace clairement la voie de sa mise en œuvre, l’année 2020 devrait donner lieu à un grand changement dans l’accès aux médicaments sur ordonnance au Canada.

« Le rapport Hoskins est achevé, les promesses électorales ont été faites, les lettres de mandat des ministres sont claires et la majorité des députées et députés fédéraux nous appuient. Les Canadiennes et les Canadiens sont prêts. L’heure de l’assurance-médicaments est venue », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « La masse critique ayant été atteinte, le gouvernement libéral actuel doit profiter de l’occasion historique qui lui est donnée d’instaurer un régime universel national d’assurance-médicaments à payeur unique. »

Le rapport Hoskins indique qu’un investissement initial de 3,5 milliards de dollars devra être inscrit au budget fédéral de 2020 en tant que premier pas en vue de la mise en œuvre de l’assurance-médicaments universelle. La coalition de promoteurs du régime souligne que cet investissement doit être effectué dès maintenant pour lancer la procédure.

« Actuellement, 7,5 millions de Canadiennes et Canadiens n’ont qu’une assurance-médicaments insuffisante ou n’en ont pas du tout. En fait, 16 % des membres de la population canadienne se passent des médicaments nécessaires en raison de leurs maladies du cœur, de leur hypertension artérielle ou de leur taux élevé de cholestérol parce qu’ils sont trop chers », ajoute Yves Savoie, chef de la direction de Cœur + AVC.

Les intervenants ont cerné, outre le budget de 2020, d’autres facteurs du succès de la mise en œuvre du chaînon manquant de notre assurance-maladie. Ce qui importe le plus, c’est qu’ils ont traité des moyens de faire participer les partisans de l’assurance-médicaments et la population canadienne entière à cet effort historique, et des résultats qu’il peut donner.

« L’économie qu’un régime à payeur unique permet de réaliser a été prouvée à maintes reprises », ajoute Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers. « Grâce à l’appui du gouvernement et de l’opposition, nous sommes plus près que jamais d’instaurer une assurance-médicaments à payeur unique. »

La coalition militant en faveur de l’assurance-médicaments comprend des organisations qui représentent le mouvement syndical, la société civile, les entreprises et les groupes d’intérêt de patientes et patients.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Médias du CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426

Articles connexes

Les syndicats du Canada incitent le gouvernement à maintenir le cap budgétaire

OTTAWA – La mise à jour budgétaire publiée aujourd’hui indique que le gouvernement fédéral peut poursuivre son expansion économique. L’approche adoptée par le Canada jusqu’à présent a été mesurée et proportionnelle, ses dépenses cadrant avec celles des autres pays membres du G7. « Le déficit ne présente pas à lui seul toute la situation. Le ratio de la dette totale…
En savoir plus

Les syndicats du Canada applaudissent à l’expansion des soutiens du revenu

OTTAWA – Les syndicats du Canada se réjouissent de l’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement fédéral d’une expansion de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) pour qu’y soient admissibles les personnes qui gagnent encore des revenus modérés. « L’expansion de la PCU pour qu’y aient droit les personnes qui continuent à occuper des emplois précaires à faible revenu marque un progrès important »,…
En savoir plus

Les syndicats du Canada appuient le personnel infirmier, les sages-femmes et tous les travailleurs et travailleuses de la santé

À l’occasion de la Journée mondiale de la santé 2020, l’Organisation mondiale de la santé célèbre l’Année internationale du personnel infirmier et des sages-femmes. Actuellement, les infirmiers, les infirmières et les sages-femmes travaillent aux côtés de tous les autres membres du personnel de la santé en première ligne de la lutte contre la pandémie la plus grande des temps modernes.…
En savoir plus